partie de chasse

série: Légendes d'aujourd'hui
dessinateur / scénariste: Bilal+Christin
éditeur: Dargaud EO 1983
genre: Fantastique
classement: biblio519
date: 1983
format: cartonné
état: TBE
valeur: 40 €
critère: ***
remarques: EO mai 1983, le meilleur album du tandem Bilal-Christin
avec celui des "phalanges de l'ordre noir"
n.b. une biographie de chacun des protagonistes est ajoutée en page de garde

l'action se passe en Pologne communiste où une partie de chasse est organisée
par un membre du soviet Politburo avec 7 autres membres communistes
(polonais, ukrainien, hongrois, roumain, bulgare, tchèque et est-allemand),
c'est une réunion d'anciens camarades mais en fait c'est l'assassinat d'un candidat
qui n'est plus en faveur, dissimulé en accident lors d'une partie de chasse.
>>> les faucons Karl (= Marx) et Joseph (= Staline)
les deux passions de leur leader: Vassili Alexandrovitch Tchevtchenko:
les échecs et la chasse, également politique,
mais celui-ci est maintenant atteint de paralysie faciale qui l'a rendu muet

magnifique drame psychologique et lutte pour le pouvoir,
éloge (révolution russe) et critique du communisme
(régime de la répression par la terreur),
dégénérescence du système soviétique,
les deux visages de la société bolchévique et soviétique
>> page 40 le système de la piscine importé directement des USA
>> page 65 le cauchemar du monstre communiste


très bon graphisme et surtout le mode de coloriage (le Bilal touch),
mettant en valeur les illustrations, mais aussi un scenario de très haut niveau

annexes
- couverture de l'album
- le train soviétique
- le monstre soviétique
- la destinée de Tchevtchenko

Information
en toile de fond, c’est l’histoire de la révolution russe,
de l’évolution de certains cadres aux postes les plus importants
et les relations entre pays "frères"

l'album met également en scène l'affrontement
entre deux générations de communistes,
la "vieille garde" qui a vécu la lutte contre le nazisme,
les prises de pouvoir dans les pays de l'Est au sortir de la seconde guerre mondiale,
la déstalinisation et les vicissitudes du pouvoir,
est dominée par la figure paternelle, autoritaire et muette de Tchevtchenko,
seul de tous à avoir vécu la révolution d'octobre et la guerre civile,
le rapport de cette génération à son propre pouvoir, à ses privilèges
et à ses idéaux de jeunesse apparaît à la fois désabusé et lucide

de ce premier groupe se détache la figure de Tadeusz Boczek, juif,
cadre en disgrâce du PC polonais, relégué en tant que régisseur
de la propriété où se déroule la partie de chasse,
converti à une forme de non-violence (il ne porte pas d'arme),
il décrypte avec un humour corrosif l'histoire du communisme à l'est

de l'autre, une génération montante, incarnée par Chavanidze
et dans une moindre mesure par Günther Schütz, technocrate du COMECON,
apparaît plus technicienne et plus froide

au milieu, le jeune interprète français,
est à la fois le témoin et l'agent inconscient du complot, "l'idiot utile",
les invités du premier groupe participent
plus ou moins directement à la machination,
Günther Schütz, la comprenant a posteriori, finira néanmoins par accepter
de se taire tant par peur que par communauté d'intérêt

enfin l'ouvrage s'achève sur le suicide de Tchevtchenko,
dévoré par le souvenir lancinant d'une femme aimée,
autrefois sacrifiée sur l'autel des luttes politiques internes
au mouvement communiste

dès la seconde édition de 1990, une "épitaphe" a été rajoutée,
pour faire apparaître dans l'ouvrage
les évolutions liées à la chute progressive de l'union soviétique


couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf