tome 4 business blues

série: Largo Winch
dessinateur / scénariste: Francq+van Hamme
éditeur: Dupuis 1995 (1993)
genre: Aventure
classement: biblio113
date: 1995
format: cartonné
état: TBE
valeur: 6 €
critère: ***
remarques: deuxième meilleur album de la série
avec un scénario qui tient bien en haleine

à Zurich, l'O.P.A. se précise et Largo reçoit les titres de propriété
des parts américaines du groupe Winch évalué à 2 milliards
ce qui lui permet de demander un crédit de 1 milliard
à une banque américaine pour une durée de 24 heures
>> p. 4 l'hôtel Baur au Lac à Zürich

Largo rejoint alors John Sullivan, Cochrane et l'agence Loebs
pour mettre au point l'opération finale
mais d'après lui, l'O.P.A. se déroule un peu trop facilement,
Largo reçoit son prêt de 1 millard de dollars
pour acquérir les actions du groupe Fenimore
(avec 165'000 dollars d'intérêt pour 4 heures,
soit à 12% = 120 millions d'intérêt par année,
soit $ 333'333.- par journée de 8 heures)
et le jour suivant à 13.00 heures, Largo doit rembourser
le millard prêté par la Mercantile bank

mais l'O.P.A. est contrecarrée par un consortium dont le chef de la Fenico,
le vieux Gus Fenimore surnommé "monkey balls" est un homme de paille
et qui utilise un haut fonctionnaire du fisc américain
(l'I.R.S. = international revenue service)
pour mettre sous séquestre le milliard déposé par Largo dans une banque américaine

Largo a maintenant trois jours pour se tirer d'affaire et trouver 1 milliard de dollars
pour payer les actions Fenimore, une tâche pratiquement impossible
si il n'y arrive pas, les actions Fenimore seront rachetées par Fenimore
qui les revendra au consortium étranger qui veut prendre contrôle
et du groupe Fenimore et de la majorité du groupe Winch,
cela faisant partie d'un plan pour affaiblir l'économie américaine

>> p. 9 miss Apfelmond a remplacé temporairement miss Pennywinkle
Largo et Simon partent en opération spéciale dans le château de Gus Fenimore
>> p. 14 un château moyen-âgeux acheté en France
et reconstruit pierre par pierre aux USA

Largo et Simon y découvrent des papiers qui montrent la stratégie d'un groupe lybien,
dirigé par un ancien collègue de Largo: le cheikh Hakim Ben Zayed al Neimi,
pour acquérir de nombreuses compagnies américaines,
ce qui pourrait déstabiliser le marché américain,
opération qui est complètement illégale d'après les lois américaines
>> p. 23 les reproches non-fondées à Largo par Cathy Blackmann
>> p. 26 le coup de la béquille-sarbacane
>> p. 29 retour de miss Pennywinkle qui vient à l'aide de son employeur

avec ces preuves, Largo remontera jusqu'au président américain
qui, convaincu des arguments de Largo, prendra des mesures en conséquence
et ordonnera la levée du séquestre de 1 milliard sur le compte Largo Winch
ce qui lui permettra de payer les actions Fenimore,
l'O.P.A. aura donc réussi mais pas avant que Largo,
après une poursuite mouvementée à travers New York
opposera sa signature sur les documents notarials
une minute avant l'expiration du contrat
>> p. 40 à 46 la course folle à travers New York

mort aussi de Melanie Wagner, alias Rifka Sharim,
l'agent israëlien qui avait aidé Largo Winch
et dont le corps est renvoyé en Israël par avion spécial
accompagné de 100'000 roses blanches offertes par Largo Winch

>> un album exceptionnel tant pour le scénario (financier cette fois)
que pour le graphisme mais Largo Winch bénéficie de beaucoup de chance,
du vrai business-blues (et même rock'en roll)

annexes
- couverture de l'album
- l'hôtel Baur au Lac
- du combat haute-voltige

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf