tome 2 l'Incal Lumière

série: Incal (John Difool)
dessinateur / scénariste: Moebius+Jodorowsky
éditeur: Humano EO 1982
genre: ScienceFiction
classement: biblio106
date: janvier 1982
format: cartonné
état: TBE
valeur: 25 €
critère: ***
remarques: 2ème volet de la série

1) Ove Tenebrae, Difool, prisonnier du technopape,
assiste à l'envoi dans l'espace du premier oeuf d'ombre,
fils de l'Incal noir, pour dévorer la lumière des soleils
>>> page 12 l'Ove Tenebrae

2) panique sur l'extérieur interne, Difool va être mis à mort
quand il est sauvé par Deepo qui neutralise la coiffe d'ombre du technopape,
Difool et Deepo pénètrent dans un intérieur et se retrouve sur un extérieur
où ils doivent combattre le Cardiogriffe, gardien de l'Incal noir
tandis que le Meta-baron se rapproche de la cité Technos

3) Animah, grâce à l'Incal lumière, le Cardiogriffe est transformé en fleur
et Difool s'empare de l'Incal noir alors que la cité Technos se désagrège,
Difool rencontre alors Animah, la reine des rats à qui il remet l'Incal noir,
peu après Difool est capturé par le meta-baron

4) Neuraztenik class struggle, les classes de bas-niveau se rebellent
dans la cité-puits de Terra 21 et le président Prez est convoqué par l'impéroratriz

5) l'impéroratriz, maître de la galaxie humaine vivant dans un oeuf transparent,
il décide de transformer le président Prez en necrosonde = machine de mort
à la recherche de Difool et de l'Incal lumière

6) lac d'acide, le meta-baron, son fils Solune, Difool, Deepo, Tanatah
et son fidèle Kill-le-chien ne peuvent rien contre la necrosonde
et prennent la fuite via le lac d'acide

>> le scenario est toujours aussi dingue mais reste captivant,
le graphisme avec ses couleurs et dessins originaux est sublime
avec également une couverture d'album bien réussie (combination des couleurs noir/vert)

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf