tome 2 la Fatwa

série: Decalogue (le)
dessinateur / scénariste: Giroud+collectifs
éditeur: Glénat EO octobre 2001
genre: Mysticisme
classement: biblio1
date: 2001
format: cartonné
état: TBE
valeur: 30 €
critère: ***
remarques: volume 2, la FATWA = passion de la foi "tu resteras à l'écoute de Dieu",
sujet: intrusion sur l'idéologie fondamentaliste
des leaders intégristes islamiques (un sujet difficile et dangereux!)
dessinateur: De Vita

la Fatwa = décret religieux pris par les autorités religieuses musulmanes,
bismi allah, ar-rahmân, ar-rahim = gloire à Allah, le sublime, le miséricordieux
le scenario tourne toujours autour du livre maudit NAHIK
(seul exemplaire existant au monde avec les superbes aquarelles
de Desnouettes),
dans cet album le NAHIK sera perdu dans la Méditerranée
lorsque Merwan tentera d'échapper à ses frères intégristes
qu'il ne reconnait plus dans les principes du Coran
découverts lors de la lecture du livre NAHIK

Paris 2000, spectacle de comédie "l'opération trans-danse" devant se dérouler
dans les gares que traverse l'Orient Express sur les étapes de son parcours:
Paris, Bâle, Zurich, Innsbruck, Verone, Venise, Zagreb, Istamboul
>> p. 7 dispute entre l'intégriste islamiste Merwan Khadder
et sa petite amie l'artiste Aline
Merwan ayant remarqué un curieux personnage qui monte dans l'Orient Express
le suit et se rend compte qu'il s'agit de Halid Riza,
l'écrivain qui a rédigé le livre "la dernière sourate" sur la base du livre Nahik
et sur lequel les fanatiques islamistes iraniens ont jeté un Fatwa
de 2 mio de dollars pour le tuer
mais Merwan hésite à mettre son acte à exécution et se laisse raconter par Riza
le contenu du Nahik, les explications sur les 10 commandements
laissés par le prophète sur une omoplate de chameau cette fois
(au lieu de dromadaire!) et sur la malédiction planant sur le livre
(malédiction dûe peut'être au diable!)
>> p. 20 tu ouvres mais tu la fermes!
>> p. 27 le message de paix que contient le Nahik dérange le diable
d'où la malédiction qui entoure le livre
>> p. 30/31 deux belles planches de De Vita

finalement, Merwan assassine Riza sans grande conviction dans l'Orient Express
et réussira en emportant le livre Nahik à échapper à la police suisse,
revenu à Paris et afin de ne pas mettre la cellule islamique de Paris en danger,
on lui enjoint d'embarquer sur un bateau en direction d'Alger
avec la militante Lafita, une ancienne amie de Merwan
mais sur le bateau, des divergences basées sur le Nahik opposent Merwan
aux dirigeants islamistes qui ne veulent pas faire connaître au monde islamique
le contenu du Nahik avec ses commandements contraires à la politique de l'Islam
grâce à l'aide passive de Lafita, Merwan réussira à s'échapper
en plongeant dans la mer et peut'être à regagner la côte
mais le Nahik tombé aussi à l'eau devrait être perdu dans cette épisode maritime

>> un graphisme très expressif et de haute qualité par De Vita
avec un scénario à nouveau très captivant
prenant position avec précaution sur le problème islamiste
et basé sur le livre Nahik, il est aussi formulé quelque critique
sur l'idéologie fondamentaliste des leaders intégristes islamistes
(peut'être aussi avec quelque risque pour Giroud!)
mais le caractère maléfique du Nahik aura peut-être eu cette fois
une action bénéfique en ouvrant les yeux de Merwan
et en influençant le comportement de Latifa qui sauve la vie de Merwan

c'est aussi peut'être la fin du livre Nahik, restent le manuscrit et les aquarelles
conservés par les descendants de la soeur de Philippe Fleury
dont l'histoire n'a pas encore été révélée
et dans ce tome, on rejoint quelque peu l
es mêmes révélations mentonnées dans le tome X

n.b. petite erreur: il n'y a pas de tunnel juste avant l'arrivée à la gare de Zurich
et d'ailleurs la géographie n'est pas le fort de Giroud dans cet album
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf