tome 3 le Meteore

série: Decalogue (le)
dessinateur / scénariste: Giroud+collectifs
éditeur: Glénat EO mai 2001
genre: Mysticisme
classement: biblio1
date: 2001
format: cartonné
état: TBE
valeur: 30 €
critère: ***
remarques: volume 3 le Meteore, l'amour des livres "tu n'attribueras aucune image à ton Dieu",
signifiant que l'image de Dieu ne devrait pas figurer dans les peintures
ce qui causera un fou-iconoclaste à vouloir détruire les images saintes
entreposées dans le monastère grec Hagios Manolis perché sur un roc
et il s'en prendra aussi à ses compagnons
dont trois recherchent le fameux livre NAHIK
qui est parvenu dans les mains des moines du monastère,
finalement c'est la rescapée, une femme-écrivain américaine qui s'en emparera.
dessinateur: Charles
le Meteore = le monastère

Grèce, Noël 1958, asile d'aliénés de Rhigos où St-Basile, le père Noël grec,
vient rendre visite aux fous mais lors de son départ, aux vestiaires,
le fou Panakis prend sa place et s'évade
région des Meteores quelques jours plus tard, une groupe de 6 personnes
dont une femme, dirigé par le signor Baldini, un bibliophile italien
se dirigent vers un monastère grec, perché sur un roc,
où ils pensent retrouver le fameux livre Nahik
le groupe: Baldini, Adler un célèbre alpiniste autrichien,
Darracq un industriel français,
Mac Guire une écrivain américaine spécialiste du Coran,
Farag Idriss un philosophe de l'université El Azahr du Caire
et Sorescu, un spécialiste d'icône roumain + leur guide Yorgas
>> p. 11 la thèse de Mac Guire "mythes, réalité et calculs politiques
dans les versions coraniques antérieures à la vulgate d'Uthman"

entretemps, la police grecque recherche le fou en fuite
qui est soupçonné avoir pris la place d'un des randonneurs
>> p. 15 Shelley Mac Guire qui aurait aussi étudié la dernière sourate;
lors de la marche, mort de Darracq qui tombe dans une crevasse,
Idriss se casse le tibia en voulant le secourir
alors que la police est sur leurs traces pour récupérer Panakis
>> p. 22 l'histoire du livre Nahik qui passe de Milena au pope de Mostar
qui l'offre aux moines de Hagios Manolis comme l'a apprit Baldini
lors d'une discussion avec Milena
la visite du monastère
>> p. 25 l'accès périlleux pour monter au monastère
>> p. 30 les icônes mutilées
>> p. 31 la bibliothèque du monastère
le lendemain, Sorescu est retrouvé mort parmi les icônes,
un jour plus tard c'est le tour de Baldini qui découvre le Nahik
mais qui se fait tuer, le tueur est frère Dimitri alias Panakis,
arrivé avant le groupe, qui a déjà assassiné les deux moines gardiens du monastère
et qui pratique l'iconoclasme qui condamne le culte des images = idôlatrie
et que Panakis pratique selon le troisième commandement
"tu n'attribueras aucune image à ton Dieu",
il veut aussi faire connaître son idée en propageant le contenu du livre Nahik
>> p. 40/41 l'histoire de l'iconoclaste Panakis

Panakis s'enfuit après avoir fait sauter le monastère avec de la dynamite
mais il meurt dans l'explosion alors que Shelly miraculeusement rescapée
est secourue par la police et réussit à récupérer le Nahik
également miraculeusement rescapé au pied du roc du monastère

>> à nouveau la malédiction du Nahik a frappé,
toutefois ce volume n'a pas la résonance des autres albums,
bien que le scénario soit assez bien élaboré,
il n'est pas aussi captivant que les autres épisodes-commandements
avec un graphisme honorable mais pas exceptionnel
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf