tome 7 les Conjurés

série: Decalogue (le)
dessinateur / scénariste: Giroud+collectifs
éditeur: Glénat EO octobre 2002
genre: Mysticisme
classement: biblio1
date: 2002
format: cartonné
état: TBE
valeur: 15 €
critère: ***
remarques: volume 7 les Conjurés, octobre 2002, passion amoureuse
"tu ne tromperas pas ceux qui t'aiment",
dessinateur: Gillon

1822, Paris, Hortense et Benjamin assistent
à l'exécution des 4 sergents de la Rochelle
impliqués dans une conspiration contre la monarchie de Louis XVIII
et dont l'exécution dégénère en une émeute
durant laquelle Hortense sauve la vie du lieutenant Odilon Vitrac,
un jeune homme membre de la charbonnerie,
qu'elle accueille dans son hôtel particulier
où elle vit remarié avec le général Fleury et avec Benjamin, le fils de Ninon
(n.b. mais comment Hortense est-elle devenue aussi riche?)
>> p. 9 l'histoire des 4 sergents affiliés à la société de la charbonnerie
qui se font appelés entre eux "beau cousin"

Hortense et son mari entrent dans le cercle de la charbonnerie
alors que Benjamin a déjà l'idée d'entrer au service du khédive d'Egypte
pour suivre les traces de son oncle Eugène
sous le nom de Benjamin = le sabre de Dieu
>> p. 13 l'admission d'Hortense au cercle de la charbonnerie
(foi, espérance, charité, vertu, honneur et probité)
un "grand coup" est projeté contre le régime mais il faut de l'argent
et à cet effet, Hortense fait publier le roman "le papyrus de Kôm-Ombo"
avec les aquarelles de Denouettes sous le titre de "Nahik"
>> p. 22 imprimé par procédé chromolitographique
>> p. 24 la chambre à coucher d'Hortense

l'édition du roman par l'éditeur Jouvel est considéré comme un chef-d'oeuvre
mais malheureusement avant sa distribution,
l'imprimerie de Jouvel avec le stock des livres
est détruite par un incendie suite à une émeute dans Paris,
seul le manuscrit, les aquarelles et la première édition du livre
sont sauvés par Hortense qui les a récupérés avant l'incendie,
toutefois grâce à l'argent payé par l'assurance incendie,
les conspirateurs peuvent continuer leurs activités

hélas le mouvement a été trahi, les conjurés sont arrêtés
sauf Hortense qui était restée à la maison suite à un accident de Benjamin,
Hortense décide de faire évader Vitrac mais dénoncée à son tour par un traître,
cette tentative échoue, Hortense et Vitrac y trouvent la mort
>> p. 50 à 56 coup de théâtre, 45 ans plus tard au Caire,
Benjamin devenu ingénieur lors de la construction du canal de Suez
révèle à Ferdinand de Lesseps, son patron, qu'il avait été en son temps
le dénonciateur de la conspiration en voulant
éloigner Vitrac de sa mère adoptive Hortense
mais l'affaire ne s'est pas déroulée comme prévu.
Benjamin, après avoir confié le livre, le manuscrit et les aquarelles à ses enfants,
décide maintenant de partir à la recherche du fameux sanctuaire de Kôm-Ombo

>> un scénario à rebondissement de Giroud et un très bon graphisme de Gillon,
la série continue avec grand intérêt, la malédiction du manuscrit
et où le livre Nahik apparait pour la première fois
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf