tome 1 le vagabond des limbes

série: Vagabond des Limbes (le)
dessinateur / scénariste: Ribera+Godard
éditeur: Dargaud 1981 (1975)
genre: ScienceFiction
classement: biblio126
date: 1981
format: cartonné
état: TBE
valeur: 10 €
critère: ***
remarques: le premier volume d'une série mémorable, le vagabond des limbes
(les limbes du latin limbus, "marge, frange" correspondant
à deux lieux de l'au-delà situés aux marges de l'enfer,
lieu où étaient les âmes des justes dans l'Ancient Testament
et où vont celles des enfants morts sans baptême;
par extension, ils désignent un état intermédiaire et flou, lieu incertain)

chaque volume comprend sur le premier plat un texte philologique,
donnant une idée du thème de l'album,
tome 1 ceci est l'histoire d'un homme qui sillonna l'espace
jusqu'aux plus extrêmes limites de l'univers,
plongea dans cent galaxies et laboura le destin de mille planètes,
son nom résonnera longuement dans les replis du temps,
écoutez, il se nomme Axle Munshine

Axle Munshine, le grand conciliateur, chargé par la Guilde de l'Empire
de réconcilier les peuples de l'univers (surtout en faveur de l'Empire),
Musky, le petit clown, fils du prince des Eternautes,
l'accompagne lors d'un retour de mission sur le vaisseau d'argent,
l'Empire est gouverné par le grand Médiat Suprême
qui dirige le grand conseil à Xylos, capitale de l'Empire Galactique

il y a aussi Reemihc, gouverneur-femelle de la constellation de la Mandorle
qui est amoureuse de Axle et Magh-Oz, chef de la garde pourpre,
grand exécuteur et deuxième dignitaire du régime
qui voudrait bien devenir Médiat à la place du Médiat

à son retour, Axle est accusé de haute trahison
pour avoir transgressé le 13ème commandement de la Guilde:
les portes du sommeil jamais ne franchira,
Axle était destiné à devenir le successeur du Médiat Suprême,
il est alors destitué, il se réfugie dans son domaine de Terracotta,
mais il est déjà pourchassé par la garde Pourpre

après avoir détruit son domaine et chargé le translator
(appareil pour capter les rêves)
et après que ses androïdes retardent la progression de la garde pourpre,
Axle, Musky et l'androïde prof. Matt embarquent sur le vaisseau d'argent,
mais Axle se fait surprendre par Magh-Oz qui va le tuer,
c'est alors que Reemihc le sauve en lancant sur Magh-Oz ses 3 abeilles tueuses
et le vaisseau d'argent réussit à s'enfuir dans l'espace
>>> p. 6 le vaisseau d'argent, un vaisseau spatial indestructible
>>> p. 15 le domaine de Terracotta
>>> p. 27 la première rencontre avec Chimeer
>>> p. 30 Chimeer qui lit l'album du vagabond tome 1

n.b. le translator permet de transcrire les rêves sous forme holographique,
c'est à dire en relief et de les enregistrer
>> p. 18 explications sur l'interdiction faite par la Guilde
de franchir les portes des rêves
(dont Axle pense qu'ils existent dans un monde parallèle);
Axle veut savoir aussi pourquoi la Guilde a ordonné cette interdiction
(en fait parce que le monde parallèle est un monde antagoniste
qui menace la Guilde et pourrait la détruire)

>>> un premier volume exceptionnel d'originalité,
début qui tiendra les lecteurs en haleine durant presque 30 albums,
parfois avec un texte très complexe mais toujours distrayant
et surtout de superbes illustrations avec souvent de magnifiques couvertures

annexes
- couverture de l'album
- pages de garde les plus courantes
- le vaisseau d'argent

Information
le vagabond des limbes est une série de bande dessinée de science-fiction
créée par le dessinateur Julio Ribera et par le scénariste Christian Godard,
publiée dans Circus en 1975 et éditée en album en 1975 chez Hachette
dans la collection "bande verte", puis chez Dargaud en 1978
et chez l'édition Vaisseau d'Argent en 1988,
quelques récits sont également publiés dans Tintin en 1977,
dans Pilote en 1978 et Pilote&Charlie en 1986

c’est l'histoire d'amour impossible entre
l'homme Axle et la femme qu'il aime Chimeer,
qu'il ne rencontre qu'en rêve et qu'il tente en vain de rejoindre dans la réalité,
au fur et à mesure de l'histoire, il va peu à peu abandonner cette quête
pour se mettre à la recherche de son père, Korian

une des séries de SF les plus originales et inventives du 9ème art,
le vagabond des limbes suit le parcours d'Axle Munshine,
haut fonctionnaire déchu d'un empire galactique
appartenant à un univers parallèle au nôtre
(bien que similaire sur bien des aspects),
et de son compagnon d'infortune et faire-valoir Musky,
éternaute au sexe d'abord non défini (bien que genré au masculin)
qui, durant la progression de l'histoire, s'éprend d'Axle Munshine
et choisit un sexe féminin, comme sa race le lui permet,
décide de vieillir pour lui, alors qu'elle était jusque-là
immortelle et vieille de 300 ans,
malgré son apparence et sa candeur qui sont celle d'un enfant de 13 ans

plus loin dans l'histoire, Musky se fait kidnapper
et enfermer dans un caisson où elle change de monde
pour arriver dans le nôtre, c'est alors Muskie, la "fissoeur" de Musky,
en tout point identique à elle, qui prend sa place aux côtés d'Axle

si l'imagination de Godard est souvent vantée,
d'autres critiques regrettent l'érotisme de pacotille de la série,
passage obligé à l'époque de sa création,
le côté parfois un peu inutilement touffu des dialogues
et le kitsch des mises en couleurs de Ribera

la série compte, à ce jour, 34 albums publiés jusqu'en 2003,
en 1990, Christian Godard a écrit deux albums dérivés
dont 13 Transgressions (avec Al Coutelis)
et une enfance éternelle (avec Carlos Giménez),
en 2008, lors d'une interview donné dans le cadre de la 9ème édition
du Festival "Abracadabulles" d'Olonne-sur-Mer,
Julio Ribera confirme qu'il venait
de terminer le 32ème album du vagabond des limbes,
intitulé l'engrenage, alors supposé clore la série,

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf