tome 7 le combat des chefs

série: Astérix
dessinateur / scénariste: Uderzo+Goscinny
éditeur: Dargaud EO 1966
genre: Humour
classement: biblio128
date: 1966
format: Cartonné
état: TBE/BE++
valeur: 80 €
critère: ***
remarques: dernier titre: Astérix et Cléopâtre,
(TBE/BE++ suite à quelques petites traces de lecture,
côté BDM Euros 150.-)

l'ère gallo-romaine où les chefs romains Langélus et Perclus
cherchent à organiser un combat des chefs entre 2 tribus gauloises
pour asservir définitivement la tribu gauloise des irréductibles
>> p. 6 l'art du ballotage et un Langélus qui ressemble
beaucoup à Mussolini
Aplusbégalix, chef gaulois gallo-romain est désigné
comme candidat pro-romain contre Abraracourcix
et les romains promettent à Aplusbégalix d'enlever Panoramix
pour empêcher Abraracourcix de gagner le combat
grâce à la potion magique
>> p. 8 Rome sweet Rome
>> p. 9 l'art du camouflage chez les légionnaires
l'enlèvement ne réussit pas, mais Panoramix devient
amnésique suite à un coup de menhir d'Obélix
et ne se rappelle plus la fabrication de la potion magique,
il devient même un druide-fou-rigolo

Aplusbégalix annonce le combat des chefs à Abraracourcix
par une conférence au sommet (et avec des demi-tours complets!)
les élucubrations du druide Amnésix, appelé pour guérir Panoramix,
mais qui reçoit aussi un coup de menhir par Obélix
et devient fou à son tour, ce qui n'arrange pas les choses
>> p. 16 Obelix tu commences à m'énir, à m'énerver
avec tes menhirs dixit Abraracourcix

Abraracourcix devant s'entraîner durement sans la potion magique
>> p. 26/27 les potions qui causent des différences
de couleur à leurs auteurs
>> p. 32 début de la maladie d'Obélix qui se croit trop gros
>> p. 38 la préparation du combat, c'est aussi la foire des chefs

heureusement pour les gaulois, Panoramix recouvre la raison
et cette annonce réjouit Abraracourcix qui met K.O. son adversaire
sans même utiliser la potion magique et comme les romains sont
mauvais joueurs, les gaulois leur administreront une bonne raclée
>> p. 48 banquet final où Obélix pense vainement
à se mettre au régime

>> un album fort en couleur et de bonne fracture, à nouveau
un superbe graphisme et un scénario original de Goscinny,
pas le meilleur des albums mais très agréable à la lecture
avec des personnages multi-color

n.b. apparition peut'être sans être nommée de Bonemine,
épouse de Abraracourcix (p.17),
du marsupilamix (p.38) et du hibou hou-hou omni-présent



couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf