t.11/ soldats des Etats-Unis, part 1

série: Armes et Costumes
dessinateur / scénariste: Funcken Fred et Liliane
éditeur: Casterman EO 1979
genre: Révolution
classement: biblio515
date: 1979
format: Cartonné
état: TBE/N
valeur: 80 €
critère: ***
remarques: titre complet: uniformes et armes des soldats des Etats-Unis, part 1
(les guerres d'Indépendance, de Sécession, du Mexique
et l'épopée du Far West),
tome 1 l'infanterie et la marine

première partie: les soldats de l'Amérique Coloniale

1607, les premiers colons fondent Jamestown en Virginie en l'honneur de Jacques Ier,
d'autres colonies suivront, elles allaient s'appeler la Nouvelle Angleterre en 1614

ce furent d'abord les guerres indiennes contre les aborigènes Algonkins confédérés
sous l'autorité de leur chef Powhatan (dont les Mohicans),
ceux-ci furent pratiquement décimés par les colons au nombre de 27'000 en 1646

puis les anglais, alliés avec les indiens Iroquois des 6 nations
(dont les Senecas, Mohawks, Hurons et autres) furent confrontés avec les français,
alliés aux indiens Delaware (famille des Algonkins dont les Fox et les Ottawas)
en 1740, après plusieurs combats, les français durent céder
des territoires par un traité de paix
en 1763, une dernière offensive par le fameux chef indien Pontiac,
qui avait été l'allié des français, s'empara de plusieurs forts
mais fut repoussée par la suite,
c'est durant cette période que les colons formèrent la Milice
et autres compagnies indépendantes ainsi que quelques troupes régulières

deuxième partie: le soldat de la révolution américaine (guerre d'Indépendance)

débarrassés de la menace française et indienne,
les patriotes commencèrent à se révolter contre les "homards" du roi George III,
la guerre éclata en 1774 avec les 13 colonies américaines:
N.H. New Hampshire, N.Y. New York, MASS Massachusetts, R.I. Rhode Island,
CONN Connecticut, PENN Pennsylvania, N.J. New Jersey, DEL Delaware,
MD Maryland, VA Virginia, NC North Carolina, SC South Carolina
et GA Georgia; ME Maine et VT Vermont les rejoignèrent un peu plus tard

miliciens et "minutemen" (répondant immédiatement à tout appel) des insurgés
connurent une première victoire sur les "redcoats" à Bunker Hill en 1775,
un nouveau genre de combattants apparurent:
les "riflemen" à cause de leur long fusil rayé: le rifle appelé aussi le "Kentucky"

dès avril 1775, George Washington prend le commandement
de l'armée des colonies réunies "the Continental army"
et dès juillet, il commence à doter celle-ci d'uniformes,
les grades étaient indiqués par des plumets de différentes couleurs
>> p. 17 ébauche des premiers drapeaux américains dont le "stars and stripes"
n.b. vexillologie = de vexillum, nom de l'étendard dans les armées romaines,
est l'étude des drapeaux et pavillons, la vexillophilie est le nom
donné à la collection de drapeaux, d'étendards et de pavillons.


1776 de la retraite à la victoire,
les patriotes sont maintenant directement confrontés
aux troupes anglaises de Cornwallis et des anglo-allemands (Brunswick, Hesse) de Howe
n.b.à côté des anglais, il y avait aussi les "loyalistes", principalement composés de "rangers"
>> p. 29+31 les principaux "rangers"
(Fraser's Highlanders, American volunteers, Queen's rangers)
>> p. 47 les contingents allemands au service de l'Angleterre
avec leurs uniformes et leur mitres (coiffures) caractéristiques
Noël 1776, aucun succès notable de part et d'autre

1777, le 17.10 défaite anglaise à Saratoga,
mais Phidadelphie tombe aux mains de l'ennemi,
Franklin se rend en France pour plaider la cause des insurgés

1778, l'officier prussien, baron Von Steuben,
réorganise l'armée des "Insurgents" en lui enseignant le "drill" européen,
un premier contingent français débarque en Amérique

1779, les combats continuent mais les troupes américaines manquent de tout
et se battent parfois même en loques,
des marchands réalisent d'énormes bénéfices sur le commerce des draps

1780, année terrible pour les patriotes, défaite à Charleston

1781-1783, victoire de Greene et Rochambeau à Yorktown en septembre
et en octobre le roi Georges III cesse les hostilités sous la pression du Parlement anglais,
la guerre d'Indépendance était virtuellement terminée

coiffure et équipement du soldat américain
la coiffure fut d'abord le tricorne, puis le bicorne
mais il y avait aussi le chapeau à larges bords et la casquette style jockey
l'équipement se composait:
- le havresack pour transporter les effets courants (linge de rechange)
- la musette petit sac pour la nourriture
- la cartouchière étanche, contenait cartouches et silex de rechange,
elle fut bientôt remplacée par le "canister" = boite en métal
- la gourde généralement en bois de chêne


les armes:
- la pique en remplacement pour la baïonnette
- le tomahawk genre de hache de guerre très redoutable au lancé
- le couteau en trois modèles différents dont le fameux "bowie-knife"
- le fusil appelée aussi "safety musket",
le plus adopté fut le fusil anglais "Brown Bess" (Lisette la brune)
tirant 5 à 6 balles à la minute et qui resta en service jusqu'en 1850;
il fut déclassé en partie par la carabine Ferguson qui se chargeait par la culasse,
c'était une arme redoutable inventée par l'écossais Ferguson,
un "loyaliste" surnommé "le boucher des Carolines"

le soldat britannique
12 régiments furent envoyés en Amérique avec en plus
les "Royal Highland Emigrants" et les "volunteers of Ireland"

le guerrier indien
d'un aspect plutôt effrayant avec ses peintures de guerre en couleurs vives

le soldat français
en 1780, Rochambeau participa à la guerre d'Indépendance
avec 6000 hommes superbement équipés
(il y avait même un hôpital de campagne et une imprimerie portative!)
et rejoignit les 1500 hommes commandés par La Fayette,
leur action fut déterminante au siège de Yorktown

le soldat allemand
depuis fort longtemps, des contingents levés dans de petits états allemands
avaient combattu moyennant paiement dans toutes les guerres européennes,
les contingents les mieux équipés provenaient de Brunswick et de Hesse,
ce furent de parfaits mercenaires

troisième partie: la période post-révolutionnaire

la révolution américaine est reconnue par le traité du 3.9.1783,
en 1784 formation d'une armée fédérale
pour combattre les shawnees et iroquois sur les frontières
en 1789 Washington est élu président et doit à nouveau lever des troupes
pour repousser une offensive des algonkins excités et armés par les anglais du Canada
en 1792, formation de la Légion qui repousse définitivement
les forces indiennes de Blue Jacket, Little Turtle et Tecumseh
à la bataille de "fallen timbers" (arbres abattus par une tornade)

à la Révolution française et à la coalition européenne, les USA,
résolus à respecter une stricte neutralité, réussissent à faire lever le blocus anglais
pour faire façe à tout éventualité, on fit mettre sur pied une "provisional army",
puis le président Jefferson en 1801 en fit une armée d'urgence de 4000 hommes

en 1812 guerre contre l'Angleterre suite à la dictature intolérable
que sa puissante flotte imposait sur le trafic maritime,
ne pouvant affronter la Royal Navy, les américains se lancent à la conquête du Canada
mais les opérations militaires, principalement autour des grands lacs,
ne furent pas couronnées de succès et la paix fut signée le 2.12.1814
qui se soldait par le "status quo ante bellum" (retour à la situation d'avant-guerre),
toutefois le peuple américain en garda curieusement un goût de victoire
l'arme principale avait été le fusil Springfield

4 guerres indiennes 1815-1845
a) en 1816 contre les indiens Séminoles du nord de la Floride,
alors possession espagnole que les américains occupèrent
et l'Espagne finit par céder la Floride aux Etats-Unis
b) 2ème guerre en 1832 contre les indiens Fox et Sauks
menés par le chef Black Hawk en Illinois
et qui finit par le massacre des indiens
c) la 3ème guerre fut une guerre d'usure à nouveau contre les Séminoles
menés par le fameux chef Osceola, guerre qui dura 7 ans et s'acheva en 1835
d) la 4ème guerre en 1838 fut menée contre les Creeks et le Cherokees
qui avaient eu l'audace de défendre les territoires qui leur appartenaient
et où on avait trouvé des gisements d'or,
le général Scott finit par s'arranger avec les peaux-rouges
en réussissant à les éloigner de leur sol

la guerre d'Indépendance du Texas

entre 1822 et 1835, plus de 30'000 immigrants américains
d'origine allemande et irlandaise avaient été autorisés
par le gouvernement mexicain à s'établir dans le territoire du Texas;
finalement irrités par les vexations de l'administration mexicaine,
les Texans voulurent se déclarer indépendants,
tout d'abord, l'armée du général-dictateur Santa Anna écrasa les rebelles,
notamment à Fort Alamo en 1836, mais en 1837 Santa Anna était battu
et fait prisonnier à la bataille de San Jacinto
par l'armée de Sam Houston, un politicien mué en commandant en chef
et tout ceci sans grande intervention de l'armée régulière des Etats-Unis

la guerre contre le Mexique

la république indépendante du Texas fut reconnue par les Etats-Unis
mais le rattachement du Texas aux Etats-Unis en 1845 provoqua l'indignation du Mexique,
des combats furieux n'avaient d'ailleurs cessé de se dérouler aux frontières
et quand un fort édifié par les américains sur le Rio Grande fut assiégé par les mexicains,
une armée commandée par Zachary Taylor arriva à la rescousse
et les mexicains subirent une sévère défaite à Palo Alto le 8.5.1845
vaincu, Santa Anna abandonna le Texas
et dû vendre le Nouveau Mexique et la Californie à ses vainqueurs
>> p. 54/55 les troupes américaines durant la guerre du Mexique

de 1848 à la guerre civile

les nouvelles possessions furent bientôt envahies par les trappeurs et fermiers
qui se heurtèrent aux tribus peaux-rouges
cheyennes, sioux, pawnees, comanches et apaches;
l'armée se consacra à la protection des convois
mais établit 68 forts dispersés dans ces nouveaux territoires
entretemps une courte guerre en 1850 opposa l'armée fédérale
aux Mormons de l'Utah pour empêcher un mouvement d'indépendance

dès 1862, le képi mou (forage cap) devint la coiffure générale
avec la tunique courte appelée "sack coat" (>> voir p. 54/55)

4ème partie: la guerre civile (guerre de Sécession)

ce conflit fratricide opposa les fédérés du nord (nordistes) aux confédérés du sud (sudistes)
n.b. différence entre Confédération = groupe de plusieurs états indépendants
et Fédération = union de plusieurs états en un seul état dit fédéral;
une confédération a tendance toutefois à évoluer vers la fédération
à mesure que s'impose la nécessité d'un pouvoir central,
exemple: la confédération helvétique est aujourd'hui une fédération

les causes de cette guerre sont multiples entre un nord industriel
et un sud "féodal" pratiquant l'esclavagisme;
entre autre les différences économiques et sociales étaient déterminantes,
cet holocauste provoqua la mort de 430 soldats tués chaque jour durant 4 ans!!

John Brown, un leader passionné de l'anti-esclavagisme de par ses excès
et le président élu Lincoln, détesté par les sudistes, mirent le feu aux poudres en 1861
les 22 états du nord représentaient une population de 21 mio
contre les 11 états du sud avec 5,5 mio,
mais le déséquilibre industriel était encore plus grand: 1 : 10
(moyens financiers, fabrication de l'armement, chemins de fer)
et le nord avait la possibilité d'effectuer un blocus du sud

après la prise de fort Sumter, une armée de 100'000 hommes fut levée par Lincoln
et organisée en "Milice" et en "US volunteers",
mise sur pied par 300 officiers de l'armée des Etats-Unis (= 30% des cadres),
l'infantrie sudiste adopta une organisation semblable à celle du nord
vers 1862, le nord avait mobilisé 2 mio d'hommes et le sud 1 mio

en général, les nordistes portaient des uniformes bleu foncé (>> voir p. 73-75-101)
et les sudistes des uniformes gris (>> voir p. 93-95-103),
toutefois les uniformes étaient extrêmement variés et bigarrés,
il y eut même des "zouaves" nordistes et des "tigres de Louisiane" sudistes!
en 1863, Lincoln avait ouvert aux esclaves noirs libérés les rangs de l'armée fédérée,
300'000 volontaires s'engagèrent appelés "united states coloured people",
mais ils ne furent que peu utilisés dans les combats
les peaux-rouges participèrent également à la guerre
en prenant parti soit pour le nord, soit pour le sud
>> p. 105 fusils de la guerre de Sécession
dont les premières carabines à répétition (Spencer et Henry)
>> p. 107 pistolets et revolvers dont le Colt Army et le Remington
= le modèle le plus moderne avec barillet amovible et une vitesse de tir de 400 m à la seconde
>> p. 123 la médaille d'honneur du Congrès
n.b. les détails de la guerre de Sécession sont mentionnés dans le tome 2

après la guerre civile: de 1865 à 1900

après l'occupation du sud vaincu,
l'armée retourne à ses tâches de l'avant-guerre
qui incluaient la protection des colons en territoire indien hostile
une courte guerre hispano-américaine en 1898 vit une expédition américaine
venir libérer les révoltés cubains sous le joug du général Valeriano,
ce qui provoqua l'indépendance de Cuba
vint ensuite en 1898 l'insurrection des Philippines, cédées par l'Espagne,
contre les redoutables guerriers du leader Aquinaldo
et participation en 1900 de l'Amérique
à une expédition internationale en Chine contre les Boxers

cinquième partie: la marine

les jeunes états unis de l'époque révolutionnaire n'avaient que quelques navires marchands
qui pratiquèrent toutefois la guerre de course contre la flotte marchande britannique
John Jones (1747-1792) eut l'honneur de déployer
le premier "Grand Union Flag" de l'histoire navale américaine
en 1797 apparaissait l'uniforme "blue and buff" (bleu et chamois),
puis "blue and gold" des officiers
n.b. buff = cuir souple fabriqué avec la peau du bison ou buffle
donnant une couleur semblable au chamois
>> p. 139 uniforme des officiers de marine en 1812
>> p. 147 officiers sudistes et >> p. 149 officiers nordistes

lors de la guerre de Sécession, l'US navy reçut une vigoureuse impulsion
avec 626 navires et 51'500 marins, en 1917 elle possédait une flotte de guerre de 200 navires
l'infanterie de marine exista dès 1798 et en 1898 le "US marine corps" vit le jour
avec le fameux corps des "marines" appelés aussi "leathernecks"
n.b. le célèbre duel entre le Virginia (= l'ex Merrimack nordiste transformé en cuirassé)
et le premier Monitor nordiste le 9.3.1862,
ce furent les premiers cuirassés de l'histoire

annexe; sources et bibliographie
la description des uniformes de l'armée américaine
a connu de nombreuses études et représentations
d'où la qualité et la variété des illustrations des auteurs L. et R. Funcken

>> un album tout à fait intéressant portant principalement
sur la présentation des uniformes de l'armée américaine (infanterie et marine)
avec de superbes illustrations bien imprimées en couleur
n.b. la marine n'a toutefois droit qu'à un petit chapitre
- la partie historique sur la guerre de Sécession
et la conquête de l'Ouest sera plus développée dans le tome 2

n.b. dans cette série, on trouve 2 volumes traitant des armes et costumes
des soldats du XIXème siècle (voir annexe, non collectionnés)
- tome 1 (1981) 1814-1850: France, Grande-Bretagne, Allemagne;
l'infanterie, la cavalerie, le génie et l'artillerie
- tome 2 (1982) 1850-1900: France, Grande-Bretagne, Allemagne, Autriche,Russie;
l'infanterie, la cavalerie, le génie et l'artillerie

annexes
- couverture et 4ème plat soldats des Etats-Unis
- couverture et 4ème plat soldats du XXème siècle
- riflemen révolutionnaires avec les trois drapeaux:
a) drapeau britannique modifié avec bandes blanches (1775-1777)
= Grand Union Flag ou Continental Flag
b) drapeau de Bennington (1777)
c) le premier "stars and stripes" officiel (juin 1777))
- état-major de l'armée nordiste
- infanterie régulière nordiste
- infanterie régulière sudiste


couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf