tome 1

série: Rubrique à Brac
dessinateur / scénariste: Gotlib Marcel
éditeur: Dargaud 1972 (1970)
genre: Humour
classement: biblio207
date: 1972
format: cartonné
état: BE+
valeur: 30 €
critère: ***
remarques: album cartonné grand format en noir&blanc,
réédition 1er trimestre 1972 de l'édition originale d'avril 1970
avec la même couverture d'album

la suite des Dingodossiers, parait dans Pilote de 1968 à 1972,
du comique à répétition en 95 pages mais savamment dosé

des gags en bric à brac dont surtout les bandes animalières:
le pélican, le castor, le pluvian (qui nettoie les dents du crocodile),
le paresseux, le cobra et la mangouste, le zèbre, l'escargot,
le chameau, le rire chez les animaux, le loup, le vilain petit canard,
vacances pour Kiki, contes animaliers, la cigale et la fourmi,
le rastaquouère à crête dorée, l'enfant-loup et l'homme-singe
ainsi que
les contes de fée, l'apprentie-sorcière, le petit tailleur, le petit poucet,
le petit chaperon rouge, le savetier et le financier et autres thèmes
tels que l'enfance, le boueux de mon enfance*, Henri IV le vert galant*,
Franchon la cruche, les blagues (comme le fou qui repeint son plafond),
les inventions (l'attache-trombone et le bouton), le dessin,
les illusions d'optique et enfin le manuscrit pour les générations futures*
* = les meilleurs dont les bandes animalières

>> un album exceptionnel de par la variété des thèmes,
les calembours, les idées saugrenues, surtout pour les bandes animalières,
le tout agrémenté d'un bon graphisme et avec le personnage principal de la série:
Isaac Newton accompagné de la coccinelle qui deviendra omni-présente,
bref une rubrique au début fracassant

annexes
- couverture, page de garde et extraits du tome 1
- couvertures de rubrique-à-brac gallery (Dargaud 1997),
rubrique abracadabra (Dargaud 2008),
dans lequel 34 auteurs rendent hommage à Marcel Gotlib
ainsi que rubrique-à-brac en vrac (Dargaud 2010) = édition
spécialement réalisée pour Télérama en 2010, no 1 de la collection
- couverture de la réédition du tome 1 (Dargaud 1999)

n.b. ces quatre albums ne sont toutefois pas collectionnés ici


Information
Rubrique-à-brac est une série de bande dessinée
créée par Gotlib à partir de 1968 pour Pilote,
elle fait suite aux Dingodossiers dont Gotlib était le dessinateur
et René Goscinny, le scénariste,
ce dernier, surchargé de travail en raison du succès d' Astérix
avait alors encouragé Gotlib à créer ses propres histoires,
il continuera donc dans cette voie: la rubrique-à-brac était née

ces rubriques-à-brac se caractérisent par un humour intellectuel et iconoclaste,
dû à l'apparition récurrente de personnages dans un tourbillon de gags
mélant époque contemporaine et references culturelles,
véritable nouvelle tendance de la bande dessinée,
les albums obtiennent un très grand succès et imposent Marcel Gotlib
comme l'un des pionniers de la bande dessinée pour adultes

la R.A.B. présente une collection de récits disparates:
relecture anachronique de contes de fées, études fantaisistes du monde animal,
comme le cochon, le pélican ou le zèbre (généralement avec l'aide du professeur Burp),
pensées philosophiques sur la vie, comment reconnaître un mutant
à sa façon de plier une carte routière Michelin,
sans oublier les aventures des policiers Bougret et Charolles
ou encore le développement imaginé à partir de la formule E
= pericoloso sporgersi (il est dangereux de se pencher par la fenêtre)
autrefois visible dans de nombreux trains circulant en France,
à côté de l'avertissement analogue en français, allemand et anglais

un nouvel opus de cette saga artistique est sorti en 1997:
la rubrique-à-brac gallery (non collectionné ici)
Gotlib y revisite à sa manière les plus grandes œuvres picturales
de notre ère (le David de Michel-Ange, la naissance de Vénus de Cabanel,
la Joconde de Léonard de Vinci, le sacre de Napoléon de David
ainsi que l'autoportrait de Van Gogh);
l'humour de Gotlib, qui s'exprime sous la forme
de dessins et parodies de tableaux, est assorti d'un commentaire documenté
des œuvres originales, écrit par Marie-Ange Guillaume,
specialiste de l'Histoire de l'Art
et secrétaire de rédaction du journal Pilote de 1972 à 1976

en hommage à la fameuse rubrique, un recueil paraît aussi en 2008:
la rubrique abracadabra (sous-titrée par tous les caïds de la BD
(sauf Gotlib)) réunissant ainsi les contributions de Bilal, Binet,
Tronchet, Édika, Benacquista et Barral, Pierre Christin et Mézières,
Goossens, Margerin, Ferri et Larcenet, Arleston et Mourier, Léandri
et Solé, Maëster, Dal et Jannin, Mandryka, Dupuy et Berbérian, Lefred-Thouron,
Chauzy, Tardi, Lindingre et Julien/CDM, Ptiluc, Zep, Belkrouf,
Boucq, Blutch, Caunes et Guarnido

cinq héros récurrents, Isaac Newton, la coccinelle, le professeur Burp,
le commissaire Bougret et son fidèle adjoint Charolles interviennent à tout propos,
Isaac Newton, en recevant, selon la légende, une pomme sur la tête,
en a déduit la loi de l’attraction universelle, ce qui fait de lui
le personnage qui recevra tout objet en chute libre de la série
(un bouton, un petit-suisse (non, un petit Suisse), un kangourou,
un arbre, un pélican, une citrouille, etc
afin de réinventer chaque fois l'histoire, à partir de 1972,
Superdupont fera aussi ses apparitions dans les rubriques à brac

la coccinelle, d’abord introduite de manière sporadique
et d’un graphisme assez sommaire, s'embellit au fil des apparitions
et finit par installer sa présence, tout en donnant son avis sur tout,
comme un minuscule chœur antique, et parlant régulièrement de ses brocolis,
elle permet également à Gotlib de s'exprimer à travers elle,
la coccinelle est initialement apparue pour remplir les cases
qui, sans décor, paraissaient vides, d'abord muette,
après qu'elle s'est mise à parler, elle a eu un rôle à part entière,
qui faisait que les gens lisaient deux fois chaque case,
certains étaient agacés, parce que ça parasitait les cases

le professeur Burp fait régulièrement des exposés sur les bêtes et la vie animale

Bougret et Charolles, caricatures respectives de Gébé et Gotlib,
deux policiers menant des enquêtes absurdes impliquant chaque fois deux suspects:
Aristidès Othon Frédéric Wilfrid, caricature de Fred
et Blondeaux Georges Jacques Babylas, caricature de Goscinny,
ce dernier se trouvant toujours être le coupable,
cette série de planches apparaît dans le troisième tome,
de nombreuses variantes existent: mentionnons Sherlock Bougrès
tout en franglais (aille demande qu'à vous croire, beut canne iou prouve it?)
ou encore la première enquête de nos héros, encore au cours préparatoire
cette série est en fait une caricature des cinq dernières minutes,
reprenant même la phrase fétiche "bon sang mais c'est bien sûr"

avec Rubrique-à-Brac, Marcel Gotlib lance une des BD les plus prisées d'après 68,
le comique de répétition savamment dosé
qui est l'une des caractéristiques de cette série
fait fureur tout au long des années 70 et contribue fortement
à faire découvrir l'univers de la BD à des lecteurs adultes,
entre 68 et 72, Gotlib signe les planches de la RAB
qui figurent dans toutes les anthologies de l'humour,
d'un trait à la fois réaliste et drôle, inspiré des grands noms
du magazine satirique américain MAD, Gotlib tourne à la dérision
une multitude de thèmes, un des principes clés de la série
est de faire apparaître de façon systématique des éléments
qui, à force d'apparition, déclenchent le rire:
ainsi la fameuse coccinelle, la pomme de Newton
ou encore Bougret et Charolles, deux flics aux déductions consternantes,
série phare de l'humour dans la bande dessinée, Rubrique-à-Brac
a imposé son auteur comme l'un des plus grands humoristes,
tous genres confondus
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf