Bob de Moor, 40 ans de BD

série: Barelli (Monsieur)
dessinateur / scénariste: Bourdil+Tordeur
éditeur: Lombard EO 1986
genre: Etude
classement: biblio216
date: 1986
format: cartonné
état: TBE
valeur: 60 €
critère: ***
remarques: collection nos auteurs, Lombard 1986, 134 pages
Bob de Moor, 40 ans de bande dessinée,
35 ans aux côtés d'Hergé

1/ les aventures de Bob de Moor
peu d'information sur Bob de Moor contrairement à Hergé, Jacobs et Martin,
ses contemporains de l'école belge et les 3 mousquetaires de la BD
(4 avec Bob de Moor)
Bob de Moor est porté par un long passé historique (flamand)
et humoristique (Shakespeare avec Barelli)
tout en l'homme est masque et secret

2/ la liberté et son ombre
c'est tout d'abord un grand dessinateur , ses oeuvres:
- Cori le moussaillon, continué avec l'invincible armada = univers historique
- Balthazar, Monsieur Tric et Oncle Zigomar = univers humoristique
- Barelli = univers théâtral
en plus des 35 ans de participation au studio Hergé

dissertation sur les décors dans la bande dessinée, ce qui fut
principalement la tâche de Bob de Moor en dessinant Tintin
(l'île noire, coke en stock, objectif lune, etc)

3/ droit de réponse, l'auteur en questions
- interview avec Bob de Moor
- commence à dessiner des bateaux à voile et à former une
collection de bateaux avec documentation
>> p. 22/23 l'île noire redessinée (à voir la différence du graphisme
entre Hergé et Bob de Moor)
>> p. 26/27 comparaison de graphisme entre Cori (classique) et
Cori/l'invincible armada (moderne)
>> p. 28 pastiche de SOS météores
>> p. 40 début de Bouboule et Noiraud dans Journal Tintin 1949
(les équivalents de Quick et Flupke)
>> p. 42/43 croquis sur notre mère "la Flandre"
>> p. 44 à 47 diverses couvertures du Journal Tintin par Bob de Moor

Bob de Moor a surtout réalisé les bandes de Cori, le moussaillon
(son personnage préféré) et de Barelli
>> p. 49 à 52 dissertation sur la ligne claire qui est tout d'abord
la communication d'un message
en construisant un ensemble homogène coordonné par la lisibilité soit
- la simplicité du trait
- ne pas embrouiller l'histoire par une multitude de détails
- doit dégager un effort de cohérence et de réflexion

Hergé aura développé la psychologie romanesque avec une richesse
certaine dans ses personnages qui possèdent chacun une vie propre
Bob de Moor y ajoutera le dialogue (histoire, culture d'un peuple)
et des décors approfondis (dessins effectués à la perfection)
Hergé aura eu pour Bob de Moor toutes les qualités d'un père!

à analyser Barelli, on découvre les métamorphoses de Bob de Moor:
le premier épisode de Barelli fut représenté sous pas moins
de trois différentes couvertures d'album
le réalisme chez Bob de Moor est toujours premier et la Flandre est
un pays omniprésent avec ses cartes, blasons et points de repère
dans l'esprit de Vandersteen, Bob de Moor créa oncle Zigomar et
>> p. 61 la 1ère planche de prof. Tric dans Journal Tintin (1950)
>> p. 62 les trois couvertures d'album de l'énigmatique Barelli
>> p. 69 une superbe sérigraphie de Citroen (1984)
>> p. 70/71 des paysages à la Bob de Moor
>> p. 76 un cul-de-lampe = petit dessin fait pour combler un blanc
dans un livre un titre ou une fin de chapitre par exemple
le plus grand regret de Bob de Moor: ne pas avoir pu réaliser
sa propre aventure de Tintin

4/ 35 ans aux côtés d'Hergé
Bob de Moor, assistant et ami d'Hergé, qui a su s'adapter au génie de son patron
rencontre avec Hergé au Journal Tintin, par la suite Hergé, malade,
autorise Bob de Moor à travailler sur "objectif lune"
et son travail plût à Hergé qui l'engagea séance tenante à son studio
et contrairement à ses collègues Martin et Leloup,
Bob de Moor reste aux côtés d'Hergé
"eih bennek, eih blavek" = j'y suis j'y reste en patois brusseleer
>> p. 87 décors dans "objectif lune" par Bob de Moor

puis Bob de Moor s'attella au redessinage (décors)
lors de la reproduction du noir&blanc à la couleur
avec Jo, Zette et Jocko ainsi qu'avec Quick et Flupke
>> p. 90 le team Hergé: Baudoin van den Branden = secrétaire d'Hergé,
Josette Baujot et Monique Laurent = coloristes, Roger Leloup, Jacques Martin,
Bob de Moor et Michel Desmarets
(dessinateur des véhicules dans les aventures de Tintin)
mais la collaboration de Bob de Moor avec Hergé allait se faire au
détriment de ses propres oeuvres qui allaient être négligées

en plus des aventures de Tintin, Bob de Moor participa aux autres projets
du studio Hergé dont la production dérivée (jeux, puzzles, chromos,
calendriers, publicité, dessins animés, etc)
Bob de Moor devint le spécialiste des décors pour les aventures de Tintin
chaque aventure avait alors 62 planches (?) de 10 cases = 620 cases par aventure

deux qualités de Bob de Moor selon Jacques Martin:
1/ - l'un des meilleurs dessinateurs/décorateurs de sa génération
2/ - sa faculté d'adaptation au style d'autrui (en l'occurence à la
lisibilité (ni trop ni peu) du style d'Hergé
ce fut vraiment l'homme des studios Hergé
>> p. 90 l'étude pour une nouvelle aventure de Jo et Zette avec Greg
"le thermozero" mais qui ne fut jamais réalisée (1970)
>> p. 91 la planche-bidon sur Tintin effectuée par Bob de Moor et Martin,
parue dans l'Illustré en 1965

le travail avec Hergé qui réalisait le découpage du scénario
avec crayonnés et petits croquis annotés
la planche était ensuite remise à Bob de Moor qui précisait les décors
selon les indications d'Hergé et avec l'aide de la documentation que Hergé
avait réuni sous forme de coupures de presse, photos, etc
sur tous les sujets de ses bandes dessinées (archives visuelles)
entre autre sur le périple du cargo Ramona pour coke en stock (1957),
sur le voyage de Bob de Moor en Grande-Bretagne pour le remaniement
de l'île noire (1965)
et sur le pétrolier Esso-Brussels pour la 3ème version du pays de l'or noire (1977)

dans la bande dessinée, le décor doit être tout entier au service de la narration
il ne doit pas distraire du récit et ne doit bien sûr pas être bâclé
trois principes:
- la lisibilité = le plus important, mise en épure du réel,
elle doit être perçue et comprise d'un coup d'oeil
- la véracité = décors fidèles, exacts et réalistes
- l'ambiance: on doit ressentir les émotions des héros

à noter: une petite erreur de décor sur la couverture de l'album
"objectif lune": il manque le volant de la jeep

explication sur la ligne claire = style d'Hergé et de son école
c'est un dessin net sans remords ni bavure, avec des couleurs franches
l'histoire doit être facile à suivre, même si l'intrigue est riche et compliquée
le récit suit une ligne droite sans flash-back ou sous-entendus

les dessins animés
dès 1956, adaptation de 7 aventures de Tintin et Milou par Belvision
(courts métrages) et 2 longs métrages de 1968 à 1973:
lac aux requins et le temple du soleil
avec la participation importante de Bob de Moor
>> p. 105 affiche pour le temple du soleil

aux côtés d'Hergé
de nombreux gags parsemèrent les travaux d'Hergé et de Bob de Moor
tel la bombe insecticide fly-box dans l'hélicoptère de l'affaire Tournesol
les traits de Bob de Moor se retrouveront dans certains personnages
tel le général Tapioca

la collection "voir et savoir" = chromos (illustrations didactiques)
d'avions, bateaux, automobiles, etc dans lesquels apparaissent
au premier plan Tintin et Milou
>> p. 125 un exemple de chromos
il y a aussi de la publicité, cartes de voeux, timbres Tintin, etc
>> p. 126 emblème pour une expédition polaire
>> p. 127 le catalogue PUB de Citroen
l'utilisation publicitaire des personnages d'Hergé (merchandising),
similitude de l'univers disneyen avec l'univers hergéen
toutefois Hergé n'était pas prêt à accepter n'importe quelle publicité
car Tintin devait rester un mythe et surtout un idéal
>> p. 132 la planche de PUB falsifiée

après la mort d'Hergé en 1983, la légende Tintin subsista avec le studio Hergé
mais il n'y eut plus de nouvelle aventure de Tintin
et (>> non mentionné dans cet album)
Fanny Rémi, veuve d'Hergé, ne voulut pas que Bob de Moor continue l'oeuvre
inachevée d'Hergé (l'Alpha Art) qui ne restera visible que sous la forme
d'ébauche et de croquis (sauf pour les éditions pirates)

toutefois (mentionné dans l'album)
Bob de Moor avec son fils Johan furent autorisés à produire de
nouvelles aventures avec Quick et Flupke
n.b. en 1986 (date de publication de cet album), Bob de Moor vit encore
(il mourra en 1992 à l'âge de 67 ans)

>> l'ouvrage de référence sur Bob de Moor, de superbes illustrations
et un bon texte d'accompagnement surtout pour l'épisode "35 ans aux côtés d'Hergé"
(dans cette collection "nos auteurs", il y aura encore trois autres albums:
sur Cuvelier, Jacobs et Derib

>> à consulter également, l'excellent ouvrage de Gilles Ratier
"Barelli au coeur de la ligne claire" (BD Must 2011)
un résumé court mais concret sur Bob de Moor

annexes
- couverture et 4ème plat de l'album
- une planche de Bob de Moor sur Hergé
- couvertures du journal Tintin dessinées par Bob de Moor
- la première planche sur le professeur Tric
- extraits de l'album

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf