tome 2a nouvelles aventures de Corentin

série: Corentin Feldoë
dessinateur / scénariste: Cuvelier Paul
éditeur: Lombard EO 1952
genre: Aventure
classement: biblio1
date: 1952
format: cartonné, N&B lavis
état: BE/TBE
valeur: 150 €
critère: ***
remarques: édition Cortenbergh 1952, lavis N&B, 64 page
y compris sept planches couleur HT,
dernier titre: le sphinx d'or


- chez le sultan de Minpore, la vie idéale est bien monotone
pour Corentin qui décide avec Kim (mais sans Belzébuth
et Moloch) de se rendre en Chine
- Corentin reçoit du sultan une magnifique bague
pour lui porter bonheur durant son voyage

- le duo s'embarque sur un sampan avec un capitaine
peu agréable et durant la traversée, Corentin rencontre
Chang, un chinois, qui s'intéresse particulièrement
à sa bague qui serait l'emblème en Chine de l'autorité
du grand maître du dragon d'or
>> p. 6 une belle planche avec la vignette 4
qui ressemble à un dragon

- mais suite à une tempête, le bateau fait naufrage et Chang
en profite pour s'emparer de la bague de Corentin et de s'enfuir
- il s'avère que Chang est un chef de brigands qui font prisonniers
Kim et Corentin, toutefois ceux-ci réussissent à s'évader
et prennent la direction de Pékin
- sur leur route, ils rencontrent un vieil ermite qui leur donne
des conseils et leur révèle qu'il existe un trésor caché
par le maître du dragon d'or,
pour sa défense, Corentin reçoit aussi une épée redoutable

- arrivé à Pékin Corentin reçoit quelque information du chef
des bonzes sur le trésor qui serait caché dans la grande muraille
de Chine et qu'il est sujet de pleurs à ce sujet
>> p. 17/18 2 HT dont une magnifique sur un temple chinois

- libéré de l'emprise magique de l'ermite, Chang gagne aussi Pékin
et dénonce auprès de l'empereur de Chine
les deux amis comme deux comploteurs
- à la tête des soldats de l'empereur, Chang s'empare de la bague
de Corentin et les amène prisonniers à la cour de l'empereur
>> p. 18 à admirer: les armures chinoises

- à la cour, Kim et Corentin sont défendus par le prince Song,
mais celui-ci est aussi arrêté par Chang qui est maintenant
le maître absolu grâce à la bague du maître du dragon d'or
- fuite de nos trois amis qui après de nombreuses péripéties
seront capturés à nouveau par Chang
>> p. 33/34 deux planches HT pas très recherchées

- les trois amis réussissent à nouveau à s'enfuir en prenant
l'empereur comme otage, en route vers la Mongolie, l'empereur
est relâché et nos amis vont à nouveau être rejoints par Chang
et ses soldats lorsqu'un parti de mongols attaquent les chnois
>> p. 40 étude de visages
>> p. 46/47 combat entre mongols et chinois
n.b. la vignette no 6 de la plage 47 a été remaniée par rapport à
celle imprimée dans le Journal Tintin France no 44 du 25.8.1949
(un coup de revers de sabre au lieu que Chang décapite la tête)
n.b. il faudrait plutôt lire à revers = par derrière

- les troupes de Chang sont battues mais Chang, rescapé,
continue la poursuite sans se faire voir
>> p. 49/50 2 superbes planches HT sur la muraille de Chine

- lors de la recherche du trésor, Corentin récupère sa bague
dans un poisson pêché dans un lac environnant
(celle-ci avait été jeté à l'eau lors d'un combat avec Chang)
- après de nombreuses recherches le long de la grande muraille,
nos amis arrivent au lieu dit de la brèche aux pleurs
- grâce à la bague, un passage secret menant au trésor est
découvert sans se douter que Chang est sur leurs traces
- arrivé dans la salle au trésor, Chang intervient, mais
durant le combat, il déclanche accidentellement un méchanisme
qui cause une inondation dans la salle du trésor
- le trésor est perdu mais provoque aussi la perte de Chang
>> p. 58 à voir le visage haineux de Chang

- mais selon le prince Song courage, loyauté et bonté sont
les seuls vrais trésors et de retour à Pékin, l'empereur est
détrôné et Song prend sa place avec la bague du maître du
dragon d'or que Corentin lui a remise
>> p. 65 dernière planche HT où Kim et Corentin
retrouvent Moloch et Belzébuth au palais du sultan

>> le scénario n'est toujours pas très recherché (**)
et contient de nombreuses anomalies (faits anormaux
ou peu crédibles), mais toujours un superbe graphisme,
quoique qu'un peu moins marqué que dans l'album précédent
** dont à nouveau le langage "petit nègre" de Kim soit
>> p. 15 Corentin, toi croire qu'on dira toi où est trésor

annexes
- 1er et 4ème plat de l'album
- deux superbes couvertures parues
dans le journal Tintin (1948 et 1949)
- deux pages extraites de l'album

>> à voir dans l'album couleur, la différence
de présentation pour la 6ème vignette de la page 47

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf