Aymon (légende des 4 fils

série: Hassan et Kaddour
dessinateur / scénariste: Laudy Jacques
éditeur: Jonas EO 1979
genre: Contes&Légendes
classement: biblio1
date: 1979
format: cartonné, avec jaquette
état: TBE
valeur: 40 €
critère: ***
remarques: album cartonné, avec jaquette, 58 pages, N&B,
tirage limité à 500 exemplaires dont celui-ci porte le no 259,
l'album contient 8 pages HT en couleur


1/ note sur Jacques Laudy
- J. Laudy, né le 7.4.1907, mort en 1993,
était en pleine gloire (même si celle-ci fut courte)
pendant la période du journal Tintin (1946-1960),
- débuts dans "Bravo" avec des histoires poétiques et fantastiques,
après sa collaboration à "ABC", "grand coeur", "le petit monde", etc
il collabora aux éditions Lombard et fit partie du premier
noyau de dessinateurs du journal Tintin où, à côté de l'humour
et l'héroïsme d'Hergé, de l'exotisme de Cuvelier,
l'hyperréalisme et la science-fiction de Jacobs,
il représentait le genre épique et romantique

- délaissé par son éditeur, Laudy abandonne la bande dessinée
après avoir créé chef-d'oeuvre après chef-d'oeuvre
parmi lesquels les "quatre fils Aymon" qui fut négligé
par l'éditeur et parut en partie dans des teintes bichromes,
ce qui ne facilitait pas la lecture
- le résultat fut plus heureux quand l'histoire parut
dans "Ons Volske" en noir&blanc,
cette première bande dessinée historique fut
suivie par "Rob Roy", "David Balfour"
et d'autres bandes plus courtes parmi lesquelles
"Karel ende Elegast" (paru en HC dans le journal Tintin)
- les "quatre fils Aymon" est aussi bien du point de vue de
l'histoire que de l'expression picturale, un chef-d'oeuvre
qu'on ne pouvait refuser aux lecteurs


2/ notes sur les 4 fils Aymon
- quant à Dendermonde (Flandre occidentale) a lieu
l'ommeganck (= cortège folklorique),
le cheval Bayard en est le point culminant
- les wallons aussi se réclament de la légende
puisqu'à Dinant, le long de la Meuse,
on montre le rocher duquel le cheval a pris son élan
pour sauter au-dessus de la Meuse

- l'histoire des quatre fils Aymon est basée
sur un roman de chevalerie datant du XII et XIIIème siècle,
mieux connu sous le nom de "Renaud de Montalban",
inspiré peut'être d'un modèle français
- cette histoire fait partie d'une suite de romans francs
qui tirent leur substance de l'histoire nationale
des Mérovingiens et des Carolingiens
- ils étaient écrits par des trouvères pendant que les jongleurs
et les ménestrels, accompagnés au luth, les récitaient

- le personnage central de ces romans est Charlemagne
qui règna de 768 à 814
- les romans les plus connus sont "Karel ende Elegast"
dont Laudy tira une histoire courte
- dans "Renaud de Montauban", Charlemagne n'est pas représenté
comme un prince bon et droit, mais ce sont au contraire
ses adversaires les plus farouches, les 4 fils Aymon
qui apparaissent comme les véritables héros de ce récit
- cette oeuvre reste un des romans de chevalerie
les plus passionnants, même si parfois, on en a tiré
des versions mutilées,destinées aux enfants
- heureusement, ce ne fut pas le cas pour l'adaptation
qu'en fit J. Laudy, parue dans le journal Tintin (belge uniquement)
du no 1 (26.9.1946) au no 42 (16.10.1947) et qui reste
une des plus belles perles à sa couronne déjà bien chargée


3/ le roman
- très populaire au Moyen-Age, la légende relate
l'histoire des quatre fils du duc Aymon:
Renaud, Allard, Richard et Guichard qui font partie
de la cour de Charlemagne, mais à la suite d'une dispute,
Renaud blesse mortellement Bertolais, le neveu de Charlemagne
dont un messager est aussi assassiné par le comte de Beuves,
frère du père des 4 fils Aymon

- ceux-ci sont obligés de quitter la cour et se réfugient
dans la mystérieuse forêt d'Ardennes, aidés par leur
cousin Maugis, un mage célèbre genre Merlin l'enchanteur
- toujours poursuivis par les sbires de Charlemagne
(dont le grand Roland, préfet des Marches, neveu de Charlemagne
et Ogier l'Ardennais qui cherchera toutefois
à protéger les quatre frères Aymon),
tous les quatre sur le cheval magique Bayard
franchissent la Meuse d'un bond immense
- la colère de Charlemagne ne s'apaisera qu'avec
le sacrifice du cheval Bayard

- lors de leur fuite, les 4 fils Aymon iront aider
le roi Yon à repousser les sarrasins qui envahissent
l'Aquitaine, en gratitude Renaud et ses frères vont recevoir
un territoire où ils construiront le fameux château de Montauban
- Renaud épousera Clarisse, fille du roi Yon et il en aura
deux garçons: Aymonet et Yonnet qu'on retrouvera plus tard
auprès de l'empereur Charlemagne
- le blason des Aymon était:
"de sable, semé d'étoiles d'or, au lion de même
lampassé de gueules brochant"

- la légende dit aussi qu'un Aymon était grand maître
des chevaliers du Temple

n.b. saint Beowulf ou Beowulph
- le Beowulf est un poème épique majeur de la littérature
anglo-saxonne (vers VII et IXème siècle)
- le poème est inspiré de la tradition orale anglo-saxonne
et retranscrit une épopée germanique en vers, contant les exploits
du héros Beowulf qui donna son nom au poème, sur lesquels
viennent se greffer des ajouts chrétien (d'où les saints
Beowulph et Ingulph mentionnés dans le récit BD)


4/ le récit BD
- le duc Aymon et ses 4 fils: Renaud, Allard, Guichard et Richard
>> p. 5 tous les quatre fortement membrés
vivent dans la forêt ardennaise au temps de Charlemagne,
- tombés dans la disgrâce de celui-ci, ils doivent
se réfugier dans la forêt profonde des Ardennes
- ils y reçoivent le cheval magique Bayard de la part
du cousin Maugis, protecteur de Renaud
- ils sont assiégés par les troupes de Charlemagne
dans leur château de Montfort, mais réussissent
à s'échapper grâce au cheval Bayard
qui bondit en un saut immense au-dessus de la Meuse

- ils partent alors en croisade contre les sarrasins
au côté du roi Yon en Aquitaine
où Renaud marie Clarisse, soeur du roi Yon de Gascogne,
- Renaud reçoit des territoires et y bâtit
le célèbre château de Montauban
- l'ayant appris, Charlemagne tend un piège à Renaud
qui devra faire allégeance à Charlemagne,
- il est condamné à faire pénitence en se rendant
comme ermite en Terre Sainte alors que le cheval Bayard
sera condamné à mort par Charlemagne, mais ressuscitera
et retrouvera son monde magique sur l'île d'Avalon

>> p. 27 nous sommes bernois (pour berner l'adversaire)
>> p. 29 le carnyx = cor de musique celtique à caractère guerrier
>> p. 43 le duel entre Renaud et Roland, ce fut la seule fois
où Roland tomba de cheval
>> p. 44 la transformation de Maugis en un affreux petit pélerin
pour prendre la défense de Renaud auprès de Charlemagne
(qui fera la couverture du journal Tintin)
>> p. 50 pour son péché de sorcellerie, Maugis fit austère
pénitence et devint ermite comme jadis Perceval le Gallois
>> p. 52/53 le siège de Montauban et à son retour, Renaud
connaîtra une mort misérable assassiné par des soudards italiens

>>> un très bon album, un récit intéressant
et un graphisme de haute qualité, dommage pour la couleur

Annexes
- couverture de l'album
couvertures du journal Tintin:
- Renaud au combat avec son enseigne
- un Renaud déchaîné (ou déchêné!)
- le mage Maugis transformé en affreux petit pélerin
- 4ème plat de l'album (jaquette) avec Laudy
- page extraite de l'album

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf