tome 4a marque jaune

série: Blake et Mortimer
dessinateur / scénariste: Jacobs Edgar-Pierre
éditeur: Lombard EO 1956
genre: Policier
classement: biblio1
date: 1956
format: cartonné
état: BE/TBE
valeur: 300 €
critère: ****
remarques: album original Lombard Van Cortenbergh, 1956,
édition belge, 68 pages, 4ème plat peau d'ours,
dernier titre: le puit 32
pages de garde à la marque jaune


- premier acte: la Tour de Londres où la couronne impériale
est dérobée par la marque jaune (bonne entrée en matière
évoquant la sonnerie de Big Ben à minuit
et reflétant l'atmosphère mystérieux de l'action)
>> p. 5 la pyramide formée par les joyaux de la couronne


- 2me acte: King Cross station et le club Centaur
où Mortimer a rendez-vous avec Blake pour faire le point
des actes criminels qui sévissent dernièrement sur Londres
>> p. 7 un gros plan sur le visage de Mortimer

- Blake présente à Mortimer 4 membres (les quatre how do you do)
du Centaur Club à Piccadilly Circus:
- Leslie Macomber, rédacteur en chef du Daily Mail
- sir Hugh Calvin, juge au Central Circuit Court
- prof. Ramond Vernay, président du British Medical Association
- doctor Jonathan Septimus, attaché au Psychiatric Institute

- enlèvement de Vernay, l'inspecteur-chef Glen Kendall
de Scotland Yard enquête avec Blake

- visite chez Septimus à Tavistock Square
(entre Euston station et le British Museum)
>> p. 10 l'oeil du maître Septimus
(par le judas, image chère à Jacobs)
- enlèvement du redacteur Macomber,
- sir Charles Garrison, police commissioner
et chef suprême de Scotland Yard
- enlèvement spectaculaire du juge Calvin, l'idée extravagante
de Mortimer pour éclaircir l'affaire des enlèvements
- nouvelle visite chez Septimus pour le soustraire
à la marque jaune
- Guinea Pig, le domestique de Septimus
>> p. 19 erreur de Jacobs, le train pour Ipswich part
de Liverpool Street station et non de King Cross
qui sert aux destinations du nord
>> p. 20 la petite danseuse sur la couverture de l'illustré
que tient Septimus dans le train vers Ipswich
(un dessin osé pour l'époque?)
- l'enlèvement de Septimus qui provoque une catastrophe
ferroviaire entre l'express en direction de Ipswich
et celui arrivant d'Harwich (toutes deux étant des lignes
qui se rejoignent vers Colchester à l'est de Londres
question: qui et comment est contrôlé
la marque jaune pour l'enlèvement de Septimus?

- pendant ce temps, Mortimer étudie les archives du Daily Mail
avec l'aide de Mr. Stone, l'archiviste
>> p. 23 visite à la bibliothèque du British Museum
à la recherche du livre "the Mega wave" (1922)
par le dr Wade et l'affaire Wade qui en résulte et où
étaient mêlés Vernay, Macomber, Calvin et Septimus (= le dr Wade)
- Mortimer recherche ce livre mais il est pris
de vitesse par la marque jaune

>> p. 24 la cheminée de l'appartement de Mortimer
>> p. 25 visite de la marque jaune
dans l'appartement de Blake et Mortimer à Park Lane
et où la marque jaune subit l'influence des statues
et autres souvenirs égyptiens
dont un Horus hiéracocéphale ramenés par Mortimer
(= réminescences du mystère de la grande pyramide)
n.b. les hiéracocéphales sont, en particulier en égyptologie,
des divinités et des créatures humanoïdes à tête de faucon
dont celle d'Horus en particulier
- mais les forces mytérieuses de la marque jaune reprennent
toutefois le dessus sur les forces occultes égyptiennes et les
balles de Blake et Mortimer seront sans effet sur la marque jaune,
même Nasir est foudroyé sur place lorsqu'il s'élance
de l'escalier sur la marque jaune
>> p. 28 cet homme est le diable dixit Blake
- et même les explications scientifiques de l'inspecteur-chef
Kendall ne pourront expliquer ces évènements
>> p. 29 succintement = résumer de façon sommaire
n.b. en haut de page, la bande verte est vide sur l'édition
originale alors qu'elle sera complétée d'un texte
dans les rééditions
>> p. 31 le thé servi par mistress Benson
(explications sur Mrs Benson dans le bâton de Plutarque)

- nouvel avertissement de la marque jaune
confirmé par un message de détresse de Septimus,
le traquenard de Limehouse dock sur Blake
>> p. 33 Mortimer réussit malgré tout à retrouver
un exemplaire du livre "the mega wave"
et trouve l'explication dans la dédicace du livre
- Mortimer avertit Scotland Yard du piège tendu à Blake,
l'attentat contre Blake échoue, la marque jaune est prise
en chasse, mais après une poursuite effrénée dans les docks
réussit à s'échapper en s'emparant d'une voiture de la police
>> p. 34 la conduite des voitures s'effectue à gauche
dans cette page (tout comme en page 19), alors qu'en Angleterre
la conduite s'effectue à droite, cette erreur sera toutefois
corrigée dans les prochaines pages (telle page 58)
>> p. 43 le brouillard londonais

- Mortimer qui tente de rejoindre Blake prend le relais
de la police et poursuit en taxi la voiture de la marque jaune,
la poursuite continue à travers les égoûts de Londres
où en fin de course, Mortimer arrive dans le repaire
de la marque jaune, en l'occurence un souterrain dans
l'immeuble de Septimus où Mortimer constate que
la marque jaune n'est autre qu'Olrik, contrôlé par
- le dr Septimus qui utilise un disque d'or rotatif et hypnotisant
(semblable à celui du cheikh Abdel Razek de la grande pyramide)
et à son tour Mortimer tombe sous l'emprise du dr Septimus
dans son univers de science psychique
>> p. 38 la poursuite fantastique à travers Londres
>> p. 48 le laboratoire de Septimus

>> p. 51 à 54 les explications du dr Septimus sur l'affaire Wade,
l'onde Mega et sur les origines de Guinea Pig alias Olrik,
la maîtrise du cerveau humain et de ses centres nerveux
par l'onde Mega, mais qui ne peut encore complètement contrôler
le subconscient et certains réflexes dont la peur
>> p. 53 description du télécéphaloscope qui contrôle l'onde Mega
= une combination de radar, télévision et télécommande
ainsi que les explications sur les pouvoirs extraordinaires
de la marque jaune: les puissantes décharges électriques,
les lunettes à écran infra-rouge, la protection contre le feu
et une cuirasse électro-magnétique contre les projectiles légers
>> p. 54 les trois savants soumis à l'onde Mega pour leur rééducation

- le repentir des brebis égarés (Vernay, Macomber et Calvin)
sujet qui a été un point de critique par la censure

- entretemps Blake recherche le bouquin du dr Wade
qui semble être la clef de l'affaire sur la marque jaune
- enlèvement de sept autres médecins pour assister au jugement
des trois collègues rééduqués et à l'exécution de Mortimer

- entretemps Blake a retrouvé le fameux bouquin et démasqué
le rôle que joue Septimus de par son écriture
(dédicace dans le livre),
Scotland Yard se rue à l'assaut de Tavistock Square

- et en voulant supprimer Mortimer qui a réussi à s'échapper
de sa cellule, Septimus détruit le télécéphaloscope
et libère du même coup Olrik du contrôle Mega
>> p. 57 et 59 le jeu des judas
>> p. 57 l'incommensurable orgueil de la marque jaune
(terme cher à Jacobs)
>> p. 61 la séance de repentir des 3 collègues de Septimus

- Olrik libéré se venge en exécutant Septimus
dans son propre laboratoire (avec l'éclateur),
il veut ensuite s'occuper de Mortimer mais doit s'enfuir
suite à l'arrivée de Blake et de Scotland Yard
- dernière page: le discours moralisateur de Blake:
"au-dessus de la science, il y a l'homme"
et God save the Queen


>> un récit qui commence déjà avec beaucoup de suspense
mêlé de fantastique et d'humour bien britannique, en plus
un graphisme et coloriage superbe avec Londres
comme scène de théâtre, Jacobs étant un anglophile convaincu,
probablement le meilleur album de la série Blake et Mortimer

à noter: les fils pratiquement invisibles qui relient
les bulles aux personnages

état de l'album: EO 1956 BE/TBE, très bon état,
mais coins et bords de l'album légèrement émoussés,
dos parfait ainsi que l'intérieur de l'album, sauf
pour une tâche de 2 cm sur le bas des pages 39 à 42
côte BDM en BE: Euros 650.-

annexes
- Ier et 4ème plat de l'album
- le guinea pig Olrik, créature du dr Septimus
- les exploits de la marque jaune
- l'explication sur le télécéphaloscope
- le disque hypnotisant du dr Septimus
- couverture inédite d'une étude sur le journal Tintin
- deux couvertures de parodie


Information
- la marque jaune est considérée comme l'album emblématique
de la série, ainsi d'après Claude le Gallo,
l'auteur du Monde de Edgar P. Jacobs,
"la marque jaune est le cœur de l'œuvre jacobsienne,
le carrefour de son monde"
- c'est dans cet album que les auteurs des deux premiers albums,
rédigés et dessinés après le décès de Edgar P. Jacobs:
"l'affaire Francis Blake et la machination Voronov"
viendront puiser la majorité de leurs références
- la signature de la marque jaune ressemble à la lettre M, mais
il s'agit de la lettre grecque Mu, qui désigne l'onde méga,
lorsqu'il décrit cette signature, Jacobs parle d'ailleurs
de "signe fatidique" ou de "marque jaune" et non de lettre M
- ce "Mu" avec lequel la marque jaune signe ses forfaits
est une référence explicite au film M le maudit de Fritz Lang
- sur une des vignettes en effet, Blake découvre avec surprise
le dessin d'un "Mu" sur le dos de son imperméable,
reprise évidente de la scène du film où un truand marque
d'un "M" le dos du pardessus du meurtrier
pour le désigner à ses poursuivants
- l'œuvre est travaillée à partir de croquis
et de photographies contemporaines de l'action,
ce qui lui donne son aspect totalement réaliste
- l'ouvrage le monde de Edgar P. Jacobs (1984), de Claude le Gallo,
renferme, dans un chapitre consacré à cet album,
nombre de ces photos prises par l'auteur de la série,
au cours d'explorations préparatoires poussées,
notamment sur les docks de Londres
- Jacobs s'est cependant trompé plusieurs fois en dessinant
l'intérieur de véhicules, mettant le volant à gauche,
ainsi le volant de Blake est à droite en quittant Park Lane,
à gauche en arrivant dans Limehouse Docks
et de nouveau à droite en rejoignant Tavistock Square
- cet album a inspiré de nombreuses parodies
et fait aussi l'objet d'un grand nombre d'hommages
ou de clins d'œil dans les albums d'autres auteurs
par la présence de références qui y sont puisées,
ainsi en est-il de la copie de la séquence nocturne
sur la Tour de Londres par Gilles Chaillet
dans son album "sortilèges" des aventures de Vasco
qui se déroulent, elles, au milieu du XIVe siècle
- on peut également citer les deux premières pages de
l'album no 9: l'ami ne fait pas le moine, de Cubitus
- la couverture de l'album est une des plus connues
des amateurs de BD franco-belge et est très régulièrement
pastichée, par exemple dans: le Chat, Roger Bismuth,
la marque rouge, le Lorgnon, la marque rose, Cubitus…
- de nombreuses références au Londres de Blake et Mortimer
peuvent être trouvées dans l'album des aventures de Guy Lefranc
"Londres en péril" par Jacques Martin
- une publication des planches au format original en noir en blanc
a été réalisée en 1977 en un album aux éditions Phigi
- une version anglaise, The Yellow M, est publiée
en 2007 chez Cinebook
- une version allemande, Das gelbe M, est publiée avec succès
depuis 1979 aux éditions Carlsen Comics
- le 16 novembre 2012, un nouvel album paraît reprenant
la version du Journal Tintin, avec deux couvertures différentes
dont une est la couverture refusée par Hergé, avec les
couleurs de cette époque et les bandeaux au haut des pages,
édition accompagnée d'un cahier de 28 pages de bonus
pour découvrir croquis, dessins, études, storyboard de la
main du maître E. P. Jacobs ainsi qu'une interview inédite


couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf