tome 7a piège diabolique

série: Blake et Mortimer
dessinateur / scénariste: Jacobs Edgar-Pierre
éditeur: Lombard EO 1962
genre: ScienceFiction
classement: biblio1
date: 1962
format: cartonné
état: TBE
valeur: 500 €
critère: ****
remarques: - album Lombard/imprimerie N.O.I. (Hollande),
EO 1962, 64 pages, édition belge
4ème plat aux damiers bleus, dernier titre: le monstre du lac
pages de garde au chronoscaphe dans cercle d'atomes
n.b.: dernier album Lombard dit à dos toilé rouge


- entrée en matière avec discussions sur le passé et l'avenir,
le bon temps restant le présent selon Blake
>> p. 3 Blake ou le phlegme britannique
(qui sera absent dans cette histoire devant
se rendre à une conférence à Bonn)


- Mortimer en France recueille l'héritage du prof. Miloch
= une invitation à se rendre à la Roche Guyon,
dans un immeuble appelé la Bove de la Damoiselle
>> p. 7 où se trouve le chronoscaphe
= machine à voyager dans le temps

- mais c'est un piège du prof. Miloch qui veut projeter
Mortimer dans le temps sans espoir de retour
1ère étape: la préhistoire
dans une forêt paleozoïque peuplée de plateosaures, elasmosaures,
tyrannosaures ainsi que des ptéranodons (genre de ptérodactyles)
>> p. 12 le fameux tibia manié par Mortimer


- 2ème étape: le Moyen Age, époque de la Jacquerie
où Mortimer se retrouve dans le château du sire
Guy de la Roche et de sa fille Agnès (seule présence
féminine dans les aventures de Blake et Mortimer jusqu'alors),
après de nombreuses péripéties, Mortimer se tirera
d'affaire non sans laisser à la postérité le souvenir
d'un diable à la barbe rouge
>> p. 21 une leçon de judo pour le paysan géant Jacques
>> p. 24 les adieux à Agnès et à "mon père"


- 3ème étape: départ pour le futur en l'an 5061 où Mortimer
arrive dans un dédale de tunnels et de galeries souterraines
jonchés de carcasses diverses avec de curieuses inscriptions
>> p. 30 2ème vignette: un façon d'exprimer
le son par le texte
>> p. 26 à 31 une progression difficile
dans un labyrinthe souterrain
>> p. 31 des fresques de Picasso
>> p. 32 projection holographique de vieux films


- Mortimer sera secouru finalement par un groupe
de combattants qui le prenne pour "l'envoyé";
selon le dicton "quand viendra l'homme roux, tombera le joug"
rencontre avec le dr Focas (qui ressemble à Yul Brinner),
chef du mouvement mondial de libération
et avec son assistant Krishma (en fait un traître)
- explications par Focas sur la guerre nucléaire
et bactériologique qui détruisit une cité entière en 2075,
considérée maintenant comme la cité interdite
- Mortimer sera considéré par Focas comme l'envoyé
des colonies planétaires qui veulent s'allier
avec les assujettis terriens pour briser la tyrannie
du Guide Sublime qui veut transformer les terriens
survivants en robots ou hommes fonctionnels
n.b. Pekin siège du gouvernement du guide sublime
(à nouveau les jaunes pris à parti)

- Mortimer décide d'aider les résistants en réactivant
un réacteur archaïque pour mieux armer les assujettis
>> p. 46 la montre du 51ème siècle
= le T.I.P. téléviseur individuel portatif
- mais renseigné par Krishma, le guide sublime convoque
Forcas le soumettant à la chambre de vérité,
Focas sera alors mis sous contrôle et confié à Krishma
qui lui transmettra les ordres du guide sublime,
notamment de faire sortir les assujettis à découvert
pour mieux pouvoir les anéantir, toutefois mais Mortimer réussira
à délivrer Focas du contrôle psychique et à démasquer Krishma
>> p. 51 l'attaque des robots volants et mort de Krishma

- grâce à des micro-bombes atomiques, les robots volants
seront repoussés et suite à l'intervention des colons planétaires,
la bataille finale contre le guide sublime sera gagnée,
mais Mortimer devra encore affronter la "chose",
une arme secrète dépêchée par le guide sublime
avant sa défaite pour éliminer Mortimer

- retour de Mortimer au chronoscaphe et grâce au
nouveau scaphandre reçu par Focas, Mortimer pourra
cette fois bien contrôler le fonctionnement
du chronoscaphe et regagner le temps présent
>> p. 61 la réparation des vitesses de marche
du chronoscaphe installées sous un clapet,
mais Miloch avait même aussi prévu cette éventualité
en faisant exploser une bombe à la date précise
du départ et du retour de Mortimer, mais à nouveau
grâce à son scaphandre spécial, Mortimer s'en sortira
sain et sauf, toutefois scaphandre et TIP seront détruits
ne laissant aucune trace de son épopée intertemporelle


>> si les épisodes de la préhistoire et du Moyen Age
(sauf pour le décor et les costumes) ne sortent pas
de l'ordinaire, l'épisode dans le futur est particulièrement
bien imaginé de par le scénario et le graphisme,
de plus malgré un pessimisme marqué du futur, l'album présente
une bonne réflexion sur le passé, le présent et le futur,
pas d'Olrik non plus dans cet album (remplacé quelque peu
par Miloch) qui reste un one man's show avec Mortimer,

- probablement aussi un des derniers bons albums
de Jacobs avec toujours une affection particulière
pour des aventures souterraines

annexes
- 1er et 4ème plat de l'album
- vue sur la Roche-Guyon
- paysage paleozoïque
- couverture du journal Tintin 1960
- quatre illustrations de l'album
dont la dernière page
- page de garde au cercle d'atomes


état de l'album: TBE en tout point, malgré quelques
légères émoussures sur un coin,
point Tintin présent, côte BDM en BE Euros 600.-


Information
- pour l'épisode du Moyen Age, Jacobs a encré
des crayonnés de Liliane et Fred Funcken
- le Piège diabolique a été publié en 1960,
d'abord en planches hebdomadaires dans le journal Tintin,
il fera l'objet d'une adaptation en feuilleton radiophonique,
en film d'animation et en jeu vidéo,
- le nombre de personnages dans cet album est relativement
limité avec une histoire centrée autour d'un seul héros:
le professeur Philip Mortimer
- c'est un des deux albums de la série (avec le serment
des cinq Lords en 2012) où le colonel Olrik (emprisonné
à la fin de S.O.S. Météores) n'apparaît pas;
- il est remplacé dans le rôle du méchant par le
professeur Miloch, apparu lui aussi dans SOS Météores,.
Miloch, en fin de vie, apparaît de manière relativement
brève, mais il est le ressort de l'intrigue
- le capitaine Francis Blake joue un rôle très mineur,
n'apparaissant que sur les deux premières
et les deux dernières pages de l'album
- pour la première fois dans la série Blake et Mortimer,
un rôle secondaire autre que figuratif est tenu
par une femme en la personne de demoiselle Agnès


nom des personnages:
- capitaine Francis Blake chef du MI-5
- professeur Philip Mortimer scientifique,
- sire Guy de la Roche seigneur de la Roche Guyon au XIVe siècle
- le chapelain de Guy de la Roche
- Agnès de la Roche fille du sire Guy de la Roche
- Jacques Bonhomme meneur des paysans révoltés (les Jacques)
- dr. Focas biologiste, chef du mouvement mondial de libération
- Krishma assistant du dr. Focas
- Xeno homme du docteur Focas
- professeur Miloch scientifique
- commissaire divisionnaire Pradier haut responsable à la DST


- en 2011 paraît le piège machiavélique, le deuxième volet
de la parodie sur les aventures de Philip et Francis,
BD humoristique tournant en dérision les deux héros
- le scénario est de Pierre Veys et les dessins de Nicolas Barral
- dans cet album, Miloch revient une fois de plus
et met au défi les deux héros d'aller dans son nouveau
chronoscaphe qui les mène dans un monde parallèle
où ils connaitront un destin radicalement différent

- sans conteste, le piège diabolique, est l'album
le plus étrange de la série

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf