archives Hergé tome 3

série: Tintin, albums EO
dessinateur / scénariste: Hergé
éditeur: Casterman EO 1979
genre: Aventure
classement: biblio1
date: 1979
format: cartonné, avec jaquette
état: TBE
valeur: 20 €
critère: ***
remarques: archives Hergé, tome 3
(cigares du pharaon, lotus bleu et oreille cassée)

préface par l'éditeur pour le tome 3
(le tome 2 est celui de Quick et Flupke)
- ces archives sont un témoignage sur l'évolution du style d'Hergé
par rapport à la présentation modifiée en couleur
+ explications (traduction) des inscriptions en chinois
dans le lotus bleu
titre: petite leçon de chinois à l'usage des lecteurs du lotus bleu


A) Tintin, reporter en Orient, 124 planches
(ou les cigares du pharaon), album N&B 1934
épisode en trois parties: Egypte, Arabie et Indes,
Tintin n'arrivera pas encore en Chine

en route pour Shanghai via Port Saïd,
rencontre avec le savant loufoque Philemon Siclone et
son papyrus de Kih-Oskh, rencontre aussi avec Rastapopoulos
apparition des Dupond&Dupont (mentionnés comme X33 et X33bis)
>> p. 25 à 29 découverte des cigares avec le signe de Kih-Oskh,
prisonnier dans le tombeau égyptien
(bien sûr le sarcophage de Jacobini n'est pas encore présent,
remplacé par celui du prof. Sauerkraut)
l'épisode avec le bateau des trafiquants et surtout avec
Siclone comme naufragé est écourté par rapport à l'édition couleur

apparition d'Oliveira da Figueira de Lisbonne, commerçant portugais
>> p. 35 les portugais sont des gens gais dixit Milou
échoué sur la côte d'Arabie
rencontre avec le sheik Patash Patra, admirateur de Tintin
(il lit cette fois Tintin en Amérique)
>> p. 40 Milou fait des vers: un chek shic ou plutôt un chic sheik
retrouvailles avec Rastapopoulos qui tourne le film "haine d'Arabe"
arrivé à la Mecque, Tintin est engagé de force dans l'armée
par le sergent Ibn-Nedjd-Behkr
sous le nom arabe de Bah-Bahr (au lieu de Beh-Behr, édit. couleur)
Tintin découvre des cigares du pharaon dans le bureau du colonel
il est condamné à mort mais ressuscité par les agents X33 et X33bis

fuite en avion, atterrissage forçé dans la jungle indienne
Tintin y guérit un éléphant et réussit à parler aux éléphants
avec une trompette fabriquée sur place
connaissance avec un groupe d'européens:
- le pasteur Peacock, Mrs et Mr. Snowball, le planteur Bearding,
le médecin Lawson et l'écrivain Zlotskwtz
retrouvailles avec Philemon Siclone devenu fou
par les yeux qui commandent (hypnotisé par un fakir)

Zlotskwtz est empoisonné au suc de radjaïdjah, le poison qui rend fou
Tintin est lui-même considéré comme fou mais réussit à s'échapper
et est sauvé par le maharadjah de Rawhajpoutalah
>> p. 91 la remarque de Milou: le chef des fous = le directeur de l'asile
Tintin se met à la recherche de la bande des trafiquants d'opium
>> p. 111 un épisode inédit: l'attaque des serpents
qui ne sera pas repris dans l'album couleur
idem pour
>> p. 123 Milou qui réussit à éteindre une mèche de dynamite
en utilisant un besoin naturel
>> p. 124 le charmeur de serpents
finalement Tintin capture la bande de trafiquants mais le chef
réussit à s'enfuir et trouve la mort dans un précipice
sans que son identité soit dévoilé, la suite dans le lotus bleu

>> un récit dont la trame commence à devenir plus consistante,
à noter que dans l'édition N&B (contrairement à la version couleur),
Tintin porte généralement une cravatte avec ses pantalons golf



B) Tintin, reporter en Extrême-Orient (le lotus bleu)
124 planches, album N&B 1936

Tintin chez le maharadjah de Rwahajpoutalah
la démonstration et l'avertissement du fakir Cipaçalouvishni
>> p. 145 page d'humour hergéen
l'envoyé chinois de Shanghai
>> p. 153-155 critique du racisme et de la politique coloniale
l'Occidental Private Club: avec Dawson,
chef de la police de la concession et Gibbons, industriel américain
>> p. 156 un des plus importants personnages de l'album:
le japonais Mitsuhirato (un très vilain personnage)
agent secret du Japon et trafiquant d'opium
>> p. 163 la bagarre avec trois policiers britanniques
(hindous dans l'album couleur)
un chinois sauve la vie de Tintin par deux fois
Tintin se rend au rendez-vous de Tai Pin Lou
le chinois fou qui veut couper la tête à Tintin
(Lao Tzeu a dit qu'il faut trouver la voie pour recevoir la vérité)

Tintin repart à Bombay, mais sur le bateau il se fait enlever
par les "fils du dragon"
et leur chef Wang Jen Ghié qui combattent le trafic d'opium
>> p. 179 le lotus bleu = nom d'une fumerie d'opium
sabotage d'une voie ferrée par Mitsuhirato et le Japon,
gardien de l'ordre en Extrême-Orient envoie des troupes en Chine,

enlèvement de Tintin à qui on essaie d'inoculer du poison qui rend fou
>> p. 191 l'affreux visage de Mitsuhirato
Tintin est dénoncé aux autorités japonaises par Mitsuhirato
>> p. 200/201 la tournée du général Haranoshi
(non nommé dans l'édition couleur)
difficultées de Tintin dans la concession internationale de Shanghai
>> p. 206/207 le film de la Cosmos Pictures "haine d'Arabe"
le professeur Fan-Se-Yeng, spécialiste de la folie
>> p. 209 retrouvaille avec Rastapopoulos
>> p. 212 Tintin capturé par les deux collègues
des deux Dupond(t): Richards et Brown
Tintin prisonnier des japonais est condamné à mort
mais délivré par Wang Jen Ghié et ses amis
>> p. 215 à nouveau une page d'humour hergéen
Tintin se rend à Hou Kou sur le Yang Tsé Kiang
>> p. 226 Tintin sauve la vie à Tchang Tchong Jen
>> p. 227 exposé sur les moeurs chinois
entré en scène des deux Dupond(t) qui sont chargés
d'arrêter Tintin sur territoire chinois
Yamato = complice de Mitsuhirato
enlèvement de la famille de Wang Jen Ghié
>> p. 250 incident avec le consul de Poldévie
capture de Tintin, Robert Rastapopoulos jette le masque
Tintin et ses amis seront exécutés par Didi, le fils de Wang Jen Ghié
mais Tintin a su déjouer le jeu des bandits
>> p. 258 une planche inédite non reprise dans l'édition couleur
>> p. 261 accusations de la SDN contre le Japon
>> p. 264 happy end, Tchang est recueilli par la famille de Wang
et Tintin peut repartir vers de nouvelles aventures
et c'est la première fois que Tintin pleure
(il pleurera encore dans Tibet au Tibet et vol 714)

commentaires sur l'épisode: voir l'album le lotus bleu
n.b. les inscriptions en chinois dans le lotus bleu sont
parfaitement authentiques (voir prélude archives 3)


C/ l'oreille cassée, édition N&B 1937, 128 planches
le titre original était "les nouvelles aventures de Tintin"

action débutant à Bruxelles au musée d'ethnographie
le fétiche Arumbaya à l'oreille droite cassée,
ce fétiche est en fait la réplique d'une idole Chimu péruvienne
(sculpture en bois précolombienne)
>> p. 271 l'actualité internationale (selon Rome et Addis Abebba)
vol du fétiche remplacé par un faux (2 oreilles complètes)
Tintin enquête, mort de Balthazar (sculpteur sur bois)
n.b. en bas des premières pages, commentaires sur l'enquête de Tintin
qui est maintenant devenu détective-reporter
n.b. on apprend le domicile de Tintin: rue Labrador
qui n'exsite pas à Bruxelles, par contre il y a une rue Terre-Neuve

le perroquet de Balthazar, le témoin qui détient la clé du mystère
Euclide, le professeur distrait
tentative d'assassinat sur Tintin, la voiture 160891 ou 168091
Alonzo Perez et Ramon Bada avec son arme, la navaja
le perroquet dénonce Rodriguo Tortilla

en route pour l'Amérique du sud sur le navire "ville de Lyon"
>> p. 300 le jeu de mots sur tortilla = omelette
assassinat de Tortilla, mais Ramon y Alonzo sont démasqués et arrêtés
arrivée à Las Dopicos, capitale de la république de San Theodoros
Tintin est arrêté comme terroriste
la révolution en marche, le général Alcazar renverse le général Tapioca
et où l'aguardiente (eau de vie) sauve la situation
délivré par les rebelles d'Alcazar, Tintin devient son colonel
le colonel Diaz par contre est rétrogradé et devient conspirateur
>> p. 317 la partie d'échec explosive
enlèvement du colonel Tintin, sauvé in extremis par le feu du ciel

R.W. Chicklet de la General American Oil
guerre au Gran Chapo (allusion à la guerre du Gran Chaco)
Juan Paolino, la terreur de Las Dopicos (Pablo dans l'édition couleur)
>> p. 338 corruption et vente d'armes avec Mazaroff
Sanfacion, république du Nuevo Rico gouvernée par le général Mogador
Tintin est arrêté comme espion par Alcazar,
il est délivré par un Paolino reconnaissant
>> p. 347-356 la poursuite fantastique en voiture
(dommage pour la couleur)
>> p. 347 une très belle planche
capturé à la frontière, Tintin réussit à nouveau à s'évader
en sautant dans le fleuve, emporté par des rapides,
il échoue chez le planteur José Trujillo
expédition chez les Arumbayas (leur chef Kaloma) avec le guide Caraco
rencontre avec Ridgewell, l'explorateur perdu,
qui préfère la vie chez les Arumbayas à celle de la civilisation moderne
les Bibaros, chasseurs de têtes et ennemis des Arumbayas
>> p. 378 Ridgewell qui apprend le golf aux Arumbayas

le mystère du fétiche original qui contient un diamant
Tintin retourne en Europe mais auparavant, il doit encore
affronter Ramon y Alonzo, lutte avec les pirinos (piranhas)
>> p. 387 l'atelier des fétiches postiches chez le frère de Balthazar
le véritable fétiche est en posssession du collectionneur Goldwood
chasse au fétiche, lutte finale où Ramon y Alonzo trouvent la mort
(cette scène sera réadaptée pour la parution dans Coeurs Vaillants)
et le diamant tombe dans la mer
le fétiche (bien mal en point) est restitué au musée ethnographique,

n.b. à ce stade, seul l'Australie n'aura pas reçu la visite de Tintin,
ce qui n'arrivera jamais, même dans vol 714 pour Sydney,
en ce qui concerne les pays imaginaires de Tintin en Amérique du sud,
- le San Theodoros, capital Los Dopicos se réfère à la Bolivie
- le Nuevo Rico, capital Sanfacion se réfère au Paraguay

commentaires: >> voir édition B8 couleur
mais sans changement notable pour l'édition couleur
sauf quelques cases non reprises en pages 296, 304, 329 et 362

n.b. cet album est en très bon état, mais la jaquette
est protégée par du scotch invisible

Annexes
- couverture de l'album archives 3
- couvertures des albums cigares du pharaon
N&B parus en 1934 et 1942
- une planche inédite des "cigares du pharaon"
non reprise dans l'album couleur
- couverture d'une édition pirate
- et le dessin du dragon rouge au lotus bleu

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf