tome10 l'étoile mystérieuse

série: Tintin, albums EO
dessinateur / scénariste: Hergé
éditeur: Casterman EO 1942
genre: Aventure
classement: biblio1
date: 1942
format: cartonné, dos blanc
état: TBE
valeur: 2500 €
critère: ***
remarques: première édition couleur, A18, 1942, 62 pages,
dos rouge, page de titre, titre en bleu
pas de titre en première page dans l'album EO
(dans les rééditions il y a l'étoile mystérieuse
en haut de la première page)
page de garde bleu foncé
4ème plat dos blanc, étoile mystérieuse, pas de no

c'est le tout premier album où les aventures de Tintin
passent directement du N&B à la couleur
prépublié dans Le Soir d'octobre 1941 à mai 1942
c'est le dernier 4ème plat B1 avec le capitaine Haddock
portant le pull deux couleurs (4ème plat monocolonne)


découverte de l'étoile mystérieuse qui se rapproche de la terre,
Milou reste philosophe mais Tintin est préoccupé
et se rend à l'observatoire
>> p. 4 une araignée, l'Epeire Diadème, dans la lunette du téléscope
le prof. Hippolyte Calys prévoit la fin du monde,
programmée le lendemain pour 8 heures, 12 minutes 30 secondes
le prophète Philippulus qui annonce le châtiment
la chaleur devient de plus en plus intense
>> p. 8 il fait très chaud mais Philippulus
se fait rafraîchir par Tintin
>> p. 9 la fin du monde, toutefois
la fin du monde se transformera en un tremblement de terre
>> p. 10 hurrah, ce n'est qu'un tremblement de terre
dixit Tintin

le calystène, nom donné par le prof. Calys au nouveau métal
de l'aérolithe dont un morceau est tombé dans la mer arctique
>> p. 11 pour fêter l'évènement,
Calys achète des caramels mous

une expédition est organisée avec le bateau "Aurore" par
le F.E.R.S. (fonds européen de recherches scientifiques)
pour retrouver l'aérolithe qui doit émerger de la mer,
l'expédition est composée de:
- prof. Calys de Belgique
- Erik Björgensköld de Suède,
- Porfino Bolero y Calamares d'Espagne,
- dr. Otto Schulze, savant allemand
- Paul Cantonneau de Fribourg en Suisse
- Pedro Joas dos Santos du Portugal
- le capitaine Haddock qui commande l'Aurore et
qui est aussi président de la LMA
(ligue des marins antialcooliques) et de Tintin, reporter

>> p. 15 Haddock n'a quand même pas oublié
d'embarquer du whisky (dans l'armoire sanitaire)
>> p. 16 premier attentat et démêlés avec le prophète Philippulus
le besoin naturel de Milou est providentiel
>> p. 20 brève apparition des Dupond(t) et de Quick et Flupke
ainsi que du président de la LMA qui assiste
à la livraison des caisses de whisky!
>> p. 21 concurrence avec le bateau "Peary" parti de New York
>> p. 22 et organisé par la banque Blumenstein (page antisémite)
>> p. 23 Milou s'en met plein la panse
>> p. 24 le mal de mer et le tangage du navire "Aurore"
>> p. 26 collision évitée avec le "Kentucky Star",
attentat ordonné par Blumenstein
>> p. 27 le verglas s'abat sur le navire et la mode arctique est lancée
>> p. 28 nouveau sabotage: la Golden Oil ne veut pas livrer de mazout
au navire "Aurore" (Golden Oil appartenant au groupe Blumenstein)
>> p. 29 rencontre avec le capitaine Chester
du chalutier Sirius, ami d'Haddock,
le rituel pour les salutations entre Haddock et Chester,
le boycott sera évité grâce au bon capitaine Chester
>> p. 30 du whisky dans l'eau
>> p. 32 l'humour hergéen avec Haddock

>> p. 34 découverte de l'aérolithe et du "Peary" qui a une bonne
avance sur l'Aurore
>> p. 36 amerrissage de l'hydravion parmi les icebergs
(de belles images)
>> p. 37 course contre la montre avec le Peary après que Tintin
ait remonté le moral d'Haddock en utilisant du whisky
n.b. début de la double personnalité d'Haddock (avec et sans alcool)
>> p. 40 nouvel attentat avec l'annonce de détresse
du faux navire "Vilnaranda"
>> p. 43 le Peary est devancé grâce à l'hydravion de l'Aurore,
détresse et sauvetage de Milou qui a voulu
accompagner Tintin sur l'hydravion
>> p. 47/48 parachutage sur l'aérolithe, le drapeau du FERS
flotte alors que celui du Peary "nage"
>> p. 51 les propriétés radio-actives de l'aérolithe:
le champignon géant qui explose, les pommiers,
les papillons géants et l'araignée gigantesque
>> p. 55 la lutte contre l'araignée
>> p. 56 l'aérolithe s'enfonce dans l'océan mais Tintin
réussit à se sauver avec un morceau de l'aérolithe
(le calystène sur lequel pousse un champignon)
>> p. 62 humour hergéen (le manque de whisky plus important
que le mazout pour le capitaine Haddock)

>> une bonne aventure originale de Tintin
(exploration scientifique dans l'Arctique,
incursion dans le fantastique)
également confirmation du personnage d'Haddock
n.b. dans la nouvelle réédition de 1954, le banquier
Blumenstein devient Bohlwinkel (dialecte brusellois
qui veut dire magazin à bonbons)
et avec des histoires d'araignée dans ce récit


état de l'album = très bon état
1er plat légèrement frotté tout comme le dos rouge
mais avec coins bien piquants,
4ème plat et intérieur en parfait état
côte BDM en BE = Euros 3000.-

annexes
- 1er et 4ème plat dos blanc de l'album
- cinq cases mémorables


Information
- intrigué par l'apparition d'une nouvelle étoile, Tintin
se rend à l'observatoire où il rencontre le professeur Calys,
celui-ci lui révèle la nature de cet astre:
c'est une gigantesque météorite qui semble se diriger
droit vers la Terre et devrait entraîner la fin du monde
finalement, la météorite ne fait que frôler la terre,
mais on apprend qu'un fragment est tombé dans l'océan Arctique

ayant découvert grâce à une photographie spectroscopique de la météorite
la présence d'un métal inconnu qu'il nomme calystène,
le professeur Calys organise une expédition avec l'aide
financière du Fonds Européen de Recherches Scientifiques (FERS)
l'expédition, commandée par le capitaine Haddock sur le navire Aurore,
part avec Tintin, le professeur Calys et cinq autres scientifiques
Erik Björgenskjöld, Porfirio Bolero y Calamares, Otto Schulze,
Pedro Joãs Dos Santos et Paul Cantonneau
(qui réapparaîtra dans les sept boules de cristal)

le professeur Calys n'est cependant pas le seul
à s'intéresser à l'aérolithe, la banque Blumenstein
aimerait aussi s'en arroger les droits,
pour ce faire, elle envoie un bateau, le Peary,
et fomente plusieurs coups-bas contre l'équipage de l'Aurore:
- ils manquent d'être éperonnés par le bateau SS Kentucky Star
- ils sont immobilisés à Akureyri en Islande,
à la suite d'une prétendue pénurie de mazout,
mais ils parviennent à repartir grâce à l'aide du capitaine Chester,
une vieille connaissance du capitaine Haddock
- ils détournent leur route à la suite d'un faux appel de détresse
du Vilnaranda, un bateau qui n'existe pas,
malgré toutes les difficultés, ils atteignent in extrémis
l'aérolithe les premiers et Tintin en prend possession

- le nouvel élément présente des particularités étranges:
tout être vivant sauf Tintin et Milou (araignée, pommier, champignons,
papillon) grandit démesurément à son contact, mais bientôt
l'aérolithe s'enfonce dans l'océan, Tintin s'en échappe
de justesse et réussit à sauver un échantillon du précieux minerai
à noter:
- l'étoile mystérieuse fut le premier album publié
directement en couleur, en 1942
- Hergé ne s'est inspiré d'aucun modèle de navire particulier
pour dessiner l'Aurore; il s'en est toujours voulu car,
selon lui, ce bateau ne pouvait pas tenir la mer
- dans la version couleur, Quick et Flupke font une apparition
en compagnie des Dupondt (page 20 case 8).
- Hergé s'est inspiré de la grande lunette astronomique
de l'observatoire Yerkes pour dessiner
celle décrite dans cette histoire
- l'observatoire d'Uccle dans la région Bruxelloise
a également été une source d'inspiration d'Hergé pour cet album

- la version de 1942 est réalisée tandis que la Belgique
est sous occupation allemande et publiée dans Le Soir, le grand
quotidien belge francophone du 20.10.41 au 22.5.1942 repris
sous l'occupation par des journalistes belges collaborateurs
- dans l'histoire, Hergé constitue une équipe européenne
de savants dirigée par un Belge
(le professeur Hippolyte Calys) accompagné d'un Suédois (Erik Björgenskjöld),
un Portugais (Pedro Joãs Dos Santos), un Espagnol (Porfirio Bolero y Calamares),
un Allemand (Otto Schulze) et un Suisse (Paul Cantonneau)
à part le belge et l'allemand, ces savants proviennent de pays neutres
leurs concurrents sont une équipe américaine financée par un banquier
new-yorkais juif
n.b. à voir les trois versions du drapeau: américain incomplet N&B,
américain complet et Sao-Rico
et pas de signature Hergé sur la dernière case
dans les rééditions récentes

au sujet de l’étoile mystérieuse:
Hergé : il est question, entre autres, de la rivalité pour
le progrès entre l'Europe et les États-Unis, j'ai décrit
cette lutte à travers la course de deux navires vers un même but

le scénario de l'étoile mystérieuse quelque peu influencé
par les oeuvres de Jules Verne:
la chasse au météor et Hector Sarvadac

solfatare: terrain volcanique qui dégage
des fumerolles sulfureuses
eponyme = qui donne son nom à quelque chose,
exemple: Athena et Athènes
n.b. une fois de plus, la confusion nous vient d'outre-Manche,
où l'adjectif eponymous peut qualifier indifféremment la personne
qui donne son nom ou la chose qui le reçoit, quand le français
fait la distinction entre éponyme et homonyme (du grec homos, même;
dans le doute, mieux vaut privilégier la simplicité et se contenter
de préciser « du même nom, qui donne son nom ou qui tire son nom
(selon le contexte), plutôt que de verser
dans l'approximation d'un vocabulaire mal maîtrisé

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf