tome 3 Chesapeake

série: Grandes batailles navales
dessinateur / scénariste: Delitte Jean-Yves
éditeur: Glénat EO 2017
genre: Marine
classement: biblio520
date: 2017
format: cartonné
état: TBE/N
valeur: 10 €
critère: ***
remarques: graphisme et scénario par Delitte


1) première partie
à St-Domingue, la flotte française commandée par
Paul de Grasse et de Bougainville attend des ordres
pour une offensive audacieuse afin de soutenir
le corps expéditionnaire français commandé par le comte
de Rochambeau et par La Fayette qui combat avec les troupes
américaines de George Washington assiègeant la cité
de Yorktown où s'est retranché le général Cornwallis
>> p. 21 le pasteur-espion qui informe les français
sur les défenses de Yorktown

la flotte française appareille début juillet 1781 et
arrive sans problème dans la baie de Chesapeake dont elle
verrouille l'entrée au cap Henry, toutefois elle est bientôt
surprise par les deux escadres anglaises de Hood et Graves,
mais les français en léger surnombre réussissent à repousser
les vaisseaux anglais dont plusieurs se retirent gravement
endommagés, ce sera avec la bataille de Grand Port (1810),
l'une des rares défaites de la Royal Navy au XVIIIème siècle

débarrassée de la flotte ennemie, l'escadre française pourra
débarquer des troupes et appuyer de son artillerie
le siège de Yorktown qui capitule début octobre
Washington dira de l'amiral De Grasse
qu'il a été "l'arbitre" de la guerre d'indépendance

n.b. la baie de Chesapeake est le plus grand estuaire
des Etats-Unis comprise entre le continent et la péninsule
de Delaware, l'entrée de la baie se situant
près de Norfolk (cap Henry)


2) deuxième partie, description des évènements
- avril 1775, 13 colonies américaines se révoltent
contre la couronne, les forces anglaises déjà épuisées
par la guerre de Sept Ans tardent à remédier à la révolte,
la France, sans déclarer la guerre à la Grande-Bretagne,
soutient secrètement les rebelles, appelés aussi
insurgents ou patriotes

en 1778, Louis XVI se résigne à entrer en guerre contre Albion
en envoyant un corps expéditionnaire, mais la guerre
entre français et anglais se déroulera en plus grande partie
sur les mers, principalement dans les Antilles,
source de revenus importants pour les belligérants

toutefois après la victoire de Chesapeake, la flotte
française
sera battue peu après (1782) lors de la bataille
du nom des Saintes (un groupe d'îles situé dans les Antilles,
entre la Basse-Terre (Guadeloupe) et la Dominique

description de la flotte française depuis Louis XIII
à Louis XVI, ce ne sera que sous le règne de Louis XV
que la flotte sera pronfondément restructurée
en comportant une centaine de vaisseaux

description d'un vaisseau de ligne avec ses décorations
et sa protection contre l'usure des eaux marines

terminologie
- maître de calfat, un calfat est un ouvrier employé
en construction navale pour le calfatage
des bordés des navires, le but du calfatage
est de garantir la meilleure étanchéité du navire
- cadre de maistrance = cadre des officiers mariniers
de carrière dans le corps des équipages de la flotte

>> à nouveau un récit prélude à la bataille navale,
le texte n'a rien d'extraordinaire sauf la description
de la vie quotidienne sur un vaisseau de ligne,
mais les illustrations sont toujours aussi superbes
dont particulièrement les pages 16/17, 32/33 et 44/45

annexes
- couverture de l'album
- extraits de page

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf