album 1 (1907 - 1931)

série: Tintin, chronologie d'une oeuvre
dessinateur / scénariste: Goddin Philippe
éditeur: Moulinsart EO 2000
genre: Etude
classement: biblio522
date: 2000
format: cartonné, avec jaquette
état: TBE/N
valeur: 180 €
critère: ***
remarques: chronologie d'une oeuvre,
série de 7 tomes édités par Moulinsart
premier tome: 1907-1931

l'oeuvre magistrale de Goddin, une très bonne biographie
quoique pas toujours complète (l'oeil de Moulinsart veille!)
mais une des plus riches en illustrations
(avec surtout des croquis et autres crayonnés d'Hergé)
mais la collection univers d'Hergé chez Rombaldi
est de tout aussi bonne fracture


1/ 1907 - 1921

- naissance et adolescence de Georges Rémi


2/ 1922, le doigt dans l'engrenage

- premiers croquis dans le journal Jamais Assez du 10.2.1922,
organe bi-mensuel de la troupe Saint-Boniface à Ixelles,
puis ce seront aussi des illustrations dans le Boy-Scout,
revue mensuelle illustrée
(organe officiel des Belgian Catholic Scouts)

- rencontre avec René Verhaegen qui écrira plusieurs contes
qu'Hergé allait illustrer

- septembre 1922, excursion en Suisse et en Autriche
>> p. 25 les chutes du Rhin et p. 27 la Via Mala
croquis effectués par Hergé


3/1923 , banc d'essai

- premières expositions
>> p. 47 croquis: vue de Samedan
(lors d'un voyage en 1923)
- au Jamboree de mai 1923, création d'un atelier d'art scout
- Hergé devient le chef de la patrouille de l'Ecureuil
- septembre 1923, excursion dans les Pyrénées


4/ 1924, dessiner encore et toujours

- Hergé travaille maintenant aussi pour le périodique
"le blé qui lève" (association catholique de la jeunesse belge)
- Pierre Ickx devient le chef de l'atelier "la fleur de lys"
>> p. 75 premier dessin à l'encre
(qui rappelle quelque peu ceux de Totor)

- mention d'un certain Paul Jamin qui deviendra
le collaborateur d'Hergé au Petit Vingtième

- en fin d'année 1924, George Remi se choisit un pseudonyme:
Hergé (RG) et chez les scouts, c'est Renard Curieux


5/1925, premiers gags

- inauguré dans la page du rire du Boy Scout (janvier 1925)
- première bande dessinée avec phylactère pour l'appel du clairon
- avril 1925, premier strip avec histoire sans paroles
>> p. 105 un croquis de Ragatz (Suisse) daté du 30.9.1922

- le 31.7.1925 Hergé termine ses études,
il est décrit comme un bon élève mais faible pour le dessin!
- septembre 1925, il est engagé au journal le XXème siècle
comme employé au service des abonnements
- mais Hergé illustre aussi les récits de son ancien ami Verhaegen
>> p. 113 dessin de couverture pour le Boy Scout (janvier 1926)


6/1926, préfiguration: Totor

- nouveau bimensuel: le bulletin des chefs
>> p. 117 tableau des emblèmes de patrouilles

- premiers dessins de publicité (pour Polmoss)
- juillet 1926, naissance dans le Boy Scout des extraordinaires
aventures de Totor, C.P. des hannetons sous la forme d'un film
par la United Rovers (les éclaireurs associés)
- août 1926, début du service militaire d'Hergé,
il continue toutefois à dessiner, notamment pour le Blé qui lève
et pour l'Effort en plus de Totor pour le Boy Scout
>> p. 133 Hergé signe aussi -H- sur ses dessins


7/1927 illustration et publicité, l'avenir se dessine

- premier livre illustré par Hergé: l'âme de la mer,
texte par Pierre Dark, publié par la Librairie Coloniale
de Paul Weverbergh
- après son service militaire, Hergé se tourne de plus en plus
vers la publicité
- mars 1927, Boy Scout fusionne avec le Scout belge
et devient Boy Scout Belge
- en mai 1927, Hergé a 20 ans et fait la connaissance
d'une jolie rousse: Germaine Kieckens
- en août, il est réengagé au XXème siècle par l'abbé Wallez
comme reporter-photographe et dessinateur,
il bénéficie maintenant d'une carte de presse
- octobre 1927, Hergé met ses talents au profit
de la section culturelle du XXème siècle dimanche
et il manifeste un intérêt particulier pour le lettrage


8/ 1928, une année charnière

- le Boy Scout Belge se transforme
et la couverture est remaniée par Hergé,
- nouveau récit par le tandem Hergé-Verhaagen:
Popokabaka, le roi nègre
- le travail d'Hergé prend une certaine routine
qui ne le satisfait pas complètement,
nombreux travaux pour la publicité et quelques caricatures
en plus de Totor aux dessins encore souvent maladroits
mais le propos de ce récit reste burlesque

- Hergé commence à travailler pour la revue mensuelle
"la Jeunesse" = organe de la croix rouge pour la jeunesse belge
- automne 1928, participation au périodique "le Sifflet",
journal quelque peu satirique du parti catholique
(caricatures surtout dirigées contre le parti communiste belge)

- en octobre, un supplément au XXème siècle pour les jeunes
est envisagé et le 1er novembre 1928 parait le Petit XXème
>> p. 198 couverture du premier numéro du Petit XXème,
un supplément qui attire surtout les jeunes avec une double page
abondamment illustrée intitulée:
l'extraordinaire aventure de Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet

- Armand de Smet devient chroniqueur
à la place de Verhaegen disgrâcié et remercié
- en novembre 1928, Hergé illustre de nombreux récits polyvalants,
notamment des contes inspirés de Perrault dont Serpolet et Serpolette

- Hergé perfectionne les dessins de Flup et Nénesse
tout en essayant de nouvelles techniques d'encrage
pour les illustrations du Petit XXème dans le numéro spécial de décembre,
enrichi de nombreux phylactères sur le modèle Saint-Ogan

- Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet commencent
d'ailleurs à ennuyer et Hergé est prié d'inventer un nouveau personnage

>> p. 216/217 les premières bandes avec de nombreux phylactères:
- le Noël du petit enfant sage (une drôle d'histoire!)
- réveillon et le lendemain

- en fin d'année, Hergé, surchargé de travail, demande de le seconder,
l'abbé Wallez engage pour assister Hergé, Eugène Van Nyverseel,
un scout, qui sera connu sous le nom d'Evany


9/ 1929, une vraie aventure

le XXème siècle s'écrira dès janvier en toutes lettres
- les aventures de Flup&Co, rentrant d'Afrique par bateau,
s'achèvent le 4 janvier dans le Petit XXème qui n'est encore
que le supplément hebdomadaire du Vingtième siècle

- le 10 janvier, date mémorable,
parution d'un reporter quelque peu pataud: Tintin
partant pour le pays des soviets avec son petit cabot blanc: Milou
>> p. 224 1ère planche de Tntin du 10.1.1929
sous le titre: les aventures extraordinaires de Tintin et Milou
(2ème aventure extraordinaire avec Totor!!)

- et avec Evany, Hergé illustre plusieurs contes arabes dont
>> p. 227 le tapis merveilleux

- dans le petit XXème, Tintin arrive en Allemagne,
- à côté des aventures animées et burlesques de Tintin,
Hergé continue à produire aussi des dessins d'humour
et autres blagues légendées, principalement dans le journal "le Sifflet"
- parution d'une nouvelle rubrique dans le Boy Scout Belge:
trucs et ficelles
>> p. 232 par manque de papier, le Petit XXème
du 21.2.1929 ne parait pas
>> p. 233 Tintin fait ses premiers pas en Russie Soviétique,
la Bolchévie selon l'abbé Wallez

- à part Tintin, les aventures de Totor continuent
avec la mention Hergé Moving Pictures
(mais avec texte sous image contrairement à Tintin)
- caricatures aussi dans le Sifflet sur Monsieur Schinler
(copié sur un député socialiste!)
>> p. 239 le délabrement des chemins de fer soviétiques,
Tintin continuera son voyage sur un chariot mécanique
(une image du récit qui deviendra légendaire)

- plusieurs idées imagées sont puisées dans le livre de Douillet:
Moscou, sans voiles (1928)
et en Bolchévie, Tintin a maintenant affaire avec le Guépéou
>> p. 254 à l'auberge rouge, Tintin s'est endormi après avoir terminé
le seul article qu'on le verra jamais rédiger! (mai 1929)

- les caricatures politiques reprennent de plus belle dans
le Sifflet, journal catholique, fervent pourfendeur des "rouges"

- 10 juin 1929, dernière planche de Totor
et malgré sa surcharge de travail, Hergé se consacre aussi
au périodique l'Effort, revue de l'ACJB
(une association de la jeunesse indépendante catholique)

- le 22 août 1929, Tintin arrive aux portes de Moscou

- le succès de Tintin va croissant et Hergé dispose maintenant
avec Evany d'un vaste bureau
>> p. 273 le stand du Petit XXème au Congrès de la Bonne Presse
(= presse catholique) de Marche-en-Famenne, septembre 1929
- et dans le Petit XXème d'octobre 1929,
c'est maintenant Moscou dévoilé!

- octobre 1929, très belles illustrations d'Hergé pour le conte Bambi
(bien avant le dessin animé de Walt Disney),
mais c'est aussi le début du crash boursier
dont les conséquences seront planétaires
>> p. 278/279 illustrations pour Bambi

- en Bolchévie, Tintin est confronté au rigueur du climat
- 22.12.1929, l'Effort sort un numéro spécial
tout comme le Petit XXème du 25.12. partiellement en bichromie
- pour la première fois, la seule avant longtemps,
le héros apparait en couleurs


10/ 1930, les jalons du succès

- janvier 1930, dans le Petit XXème,
Tintin se retrouve dans l'antre rouge
- début janvier, premier numéro de "la ligue des femmes"
publié par les Ligues Ouvrières féminines chrétiennes de Belgique,
Hergé y participe tout comme pour la nouvelle couverture
du Boy Scout Belge

- dans son numéro du 16 janvier, le Petit XXème annonce le début
des exploits de Quick, gamin de Bruxelles
(Flupke n'est pas encore de la partie)

- le Petit XXème grandit, une image pleine page forme
maintenant sa couverture, la pagination est doublée à 16 pages,
- une nouvelle collaboratrice rejoint l'équipe Hergé/Evany:
Andrée Van Caulaert, dite tante Dédée

- dans le Petit XXème du 13 février, Tintin s'apprête
à quitter une terre inhospitalière en taillant une hélice de bois
après avoir débité un arbre entier!

- apparition d'un nouveau personnage: Flupke (diminutif de Philippe)
qui devient l'ami inséparable de Quick
- Tintin atterrit sur l'aéroport de Tempelhof à Berlin
- un autre personnage rejoint l'équipe:
Paul Jamin qui sera surnommé l'Oncle Jo
- Hergé est déjà un artiste et deviendra encore un plus grand artiste

>> p. 312 l'abbé Wallez était un admirateur de Mussolini
"avanti, a chi la vittoria? a noi!"

- fin de Tintin chez les soviets
>> p. 314 dernière planche no 137 (publication belge)
>> p. 316 dernière planche no 139 (publication française)
et Tintin revient sur la couverture du Petit XXème du 1er mai,
réception délirante à la gare du Nord de Bruxelles
et page de gloire pour Hergé

- dans le Petit XXème du 29.5.1930,
le voile est levé sur la prochaine destination de Tintin:
le Congo (belge) choisi par l'abbé Wallez
(Hergé aurait préféré l'Amérique de Chicago!)
>> p. 322 1ère vignette de Tintin au Congo
(le départ avec Quick et Flupke)
et première planche de publicité avec Tintin et Milou

>> p. 324 couverture de l'album Tintin au pays des Soviets
qui ne sera publié qu'avec beaucoup de retard
malgré que le succès soit garanti
avec déjà de nombreuses commandes en souscription

- 6.7.1930 parution de "votre Vingtième, Madame"
- le 17.7. sur le Thysville, Tintin accoste à Matadi,
porte de la belle colonie belge (mentionné dans le texte!),
Tintin et Milou sont accueillis par Boule di Neige
>> p. 332/333 double page sur l'arrivée de Tintin au Congo
- départ avec un modèle auto transsaharien,
en fait une Ford modèle T, plaque no 1385

- été 1930, excursion d'Hergé en Forêt Noire
- le 22.8. Hergé renouvelle son contrat avec l'abbé Wallez
- enfin le 31.8. parution de l'album Tintin au pays des Soviets
à 10'000 exemplaires, dont les 500 premiers
dédicacés pour Tintin par Hergé et pour Milou par Germaine Kieckens
- Tintin commence ses fameuses chasses au Congo
- le journal français "Coeurs Vaillants" obtient les droits
de publier Tintin au pays des Soviets

- mais à côté de Tintin et de Quick et Flupke,
Hergé se charge aussi des contes et rubriques pour
le Vingtième littéraire et artistique
( = supplément du dimanche du XXème siècle)
ainsi que pour de nombreux dessins publicitaires

- il est toujours assisté d'Evany, Jamin et tante Dédée
ainsi que de Germaine Kieckens pour votre Vingtième, Madame

- Tintin introduit la mode européenne chez les Congolais
et il est surnommé Boula Matari (celui qui fait sauter les rochers)
- le 20.11.1930 sort un numéro spécial du Petit XXème
de 24 pages en couleur
>> p. 355 couverture de l'album Quick et Flupke paru le 25.12.
>> une magnifique aquarelle en couleur de Quick et Flupke

- n.b. pour Tintin au Congo, Hergé s'inspire du périodique
"le Patriote illustré", notamment pour la secte des Aniotas


11/ 1931, l'heureuse année

>> p. 364 portraits de Germaine et de Georges
>> p. 369 illustration pour la couverture
de la première édition de Tintin au Congo (gouache sur papier)

- janvier 1931, premiers sketches radiophoniques de Quick et Flupke
sur radio Belgique
>> p. 377 apparition de l'agent de police
(mais ce n'est pas encore l'agent no 15)
>> p. 378 projet d'annonce publicitaire pour l'atelier d'Hergé

- premier contact d'Hergé avec le jeune Léon Degrelle qui vient de créer
les éditions Rex avec le soutien de l'action catholique belge
- collaboration d'Hergé avec Le Rallic et Joë Hamman

>> p. 385 une belle planche couleur sur le récit "petit-fils d'empereur"

- 30.4.1931 baptême de l'air pour Hergé durant un vol Bruxelles-Paris
sur l'invitation de l'abbé Courtois, directeur de Coeurs Vaillants
- rencontre d'Hergé avec Alain Saint-Ogan

>> p. 396 le vol sur le Congo avec sur l'avion un emblème
ressemblant beaucoup à celui de la Lufthansa
et avec le jeu de mots cane a sucre (qui sera supprimé par la suite)
- juillet 1931, le Petit Vingtième devient indépendant
(les abonnements ne sont plus liés avec le XXème siècle)

- dernières planches de Tintin au Congo au 11.6. (p. 398)
et au 18.6. (page 406)

>> dès Tintin au Congo, la silhouette de Tintin a grandi
sans qu'on le remarque vraiment (changement de modèle)

- 9 juillet 1931 retour de Tintin du Congo
et publication de l'album Tintin au Congo,
(tous les exemplaires de Tintin chez les Soviets sont déjà épuisés)

>> p. 409 premières couvertures de l'album
aux éditions du Petit Vingtième
(les 500 premiers nos N&B, sans HT mais dédicacés
sont côtés en 2018 à Euros 40'000.-!!)
>> p. 410/411 double page, vol au-dessus de l'Espagne
au retour du Congo (Petit XXème du 22.7.1931)

>> Hergé a 25 ans et déjà trois albums à son actif,
c'est un avenir prometteur avec un Tintin
qui jouit d'une popularité sans égal!


>> un premier volume de la série tout-à-fait intéressant,
avec de riches illustrations et surtout encore beaucoup
empreint de scoutisme

annexes
- couverture de l'album (Tintin au Congo)
- une vignette de Flup et Nénesse
- 1ère planche de Tintin chez les soviets
- une couverture du Petit Vingtième
- dernière vignette (belge) de Tintin chez les soviets
- la planche inédite de Tintin survolant l'Espagne
- première vignette de Tintin au Congo
(le départ avec alors seulement Quick et Flupke)
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf