Carthage

série: Voyages d'Alix (les)
dessinateur / scénariste: Martin+Henin
éditeur: Casterman EO 2000
genre: Antiquité
classement: biblio622
date: 2000
format: cartonné
état: TBE
valeur: 15 €
critère: ***
remarques: un super volume de la série avec un aperçu
des origines de Carthage, de son commerce
et de sa religion avec descirption des
trois guerres puniques débutant en 264 BC
et la destruction de Carthage en 164 BC

1/ histoire de la Carthage romaine et la fin
fin de Carthage avec les arabes en 698 AC,
l'origine de la cité fondée en 814 BC par
Elissa-Didon, princesse de Tyr
>> p. 6/7 vue d'ensemble de Carthage

2/ la Carthage punique qui vient du mot latin
poeni qui signifie phénicien et la ruse
d'Elissa qui découpa une peau de boeuf
pour mesurer la superficie que lui proposait
les indigènes qui peuplaient alors cette région

3/ la religion carthaginoise
avec les dieux Baal Hammon (dieu protecteur),
Baal Moloch, Melqart, Tanit et Eschmoun
>> p. 20 sacrifice au dieu Moloch

4/ la première guerre punique (264-141 BC)
menée par Hamilcar Barca

5/ la seconde guerre punique (218-202 BC)
menée par Hannibal

6/la troisième guerre punique (49-146 BC)
avec le mot célèbre de Caton
(Carthago delanda est)

7/ la Carthage romaine
fondée en 122 BC par le tribun Caius Gracchus
en fondant la Colonia Junonia Carthago

8/ la fin de Carthage
d'abord par l'invasion des Vandales (499-533 AC),
puis reconquête par Bizance (533-698 AC)
date à laquelle Carthage devint mulsumane
et prit finalement le nom de Tunis en 1229

>> album très instructif avec de superbes
illustrations par Vincent Henin

annexes
- couverture de l'album
- vue sur le port de Carthage
- le dieu Moloch

Information
- la série "les voyages d'Alix" connus plusieurs volumes
de ce genre, tous ne sont pas collectionnés sur ce site,
autres albums non collectionnés:
Pétra, Lutèce, Lugdunum, Orange Vaison-la-Romaine, Massalia,
Aquae-Sextiae, Vienna, Nîmes+le pont du Gard, les gladiateurs,
Alesia, les vikings, la Chine ainsi que Babylone et la Mésopotamie

- avec Alix, Jacques Martin a bâti une œuvre originale et unique,
véritable référence pour les amateurs de bande dessinée historique
et avec Les voyages d’Alix, le lecteur est invité à partager
sa passion pour l'Histoire de l'Antiquité,
en la rejouant comme une grande aventure au présent,
comme pour les autres séries du célèbre auteur,
l’éditeur semble bien décidé à poursuivre l’entreprise,
conviant différents scénaristes et dessinateurs
à se succéder au fil des ouvrages
- si le ton didactique est bien présent, le récit
ne parvient jamais à dépasser la froide et clinique
reconstitution des opérations,
les personnages s’effaçant devant les événements,
le dessin contribue également à cette sensation de détachement,
respectueux du modèle du créateur de la série,
il n’en possède pas l’éclat, seule demeure une certaine rigidité,
sans que la mise en scène ne parvienne à compenser
cet aspect figé en insufflant
un vrai souffle épique à cette épopée martiale


n.b. voir à ce sujet aussi les magnifique albums historiques
de Fred et Liliane Funcken (dont soldats de tous les temps)

>> lire aussi le roman Salammbô par Flaubert sur Carthage

annexes
- couverture de l'album
- le port militaire et le port marchand
- le dieu Baal

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf