tome 2 la liste rouge

série: I.N.R.I.
dessinateur / scénariste: Convard+collectifs
éditeur: Glénat EO 2005
genre: Mysticisme
classement: biblio1
date: 2005
format: cartonné
état: TBE
valeur: 15 €
critère: ***
remarques: tandis qu'au Vatican, on poursuit le processus de régénérescence,
dans le passé le tueur à la hache traque
le deuxième templier selon sa liste rouge
en tranchant à chaque fois la main droite qui contient la bague
avec une partie du manuscrit écrit sur le suaire par Jesus.


le récit:
au Vatican où la régénérescence du corps du Christ se poursuit,
le processus de palingénésie (retour à la vie, résurrection) s'accélère
Jesus cicatrise ses plaies et reforme sa chair corrodée
"il se guérit lui-même et son cerveau est aussi en reconstruction",
le Christ ressuscite dans le laboratoire du Vatican
c'est Montespa, le traître, qui était au courant
et qui a combattu la loge pour s'approprier la sainte dépouille
et c'est Montespa à présent qui est devenu une nouvelle victime

Jesus grâce à son oeuvre alchimique voulait éviter
aux hommes les souffrances et la mort,
Jesus s'est appliqué sur son corps l'expérience de l'ultima magister
mais cette formule alchimique peut faire d'autres réactions chimiques
tel que transformer une matière en or
toutefois, les gardiens du sang,
qui ont maintenant échappé au contrôle de Montespa,
veulent aussi s'approprier le secret du Christ et à cet effet
enlève la nièce de Macchi, chef du laboratoire,
afin que celui-ci leur procure le contenu des 4 autres bagues
et les tienne au courant sur la régénérescence du corps du Christ

avec le contenu des 5 bagues = 5 morceaux de manuscrit,
on peut décrypter la formule alchimique découvert par Jesus
n.b. ces 5 bagues ont été dérobées il y a 900 ans par le tueur à la hache
(déjà un gardien du sang) et sont maintenant en possession du cardinal Montespa
dont sa propre bague a été récupéré dernièrement
par les gardiens du sang (le tueur à la hache)

en 1108, dans une abbaye de Champagne,
le pape Pascal reçoit du tueur à la hache
la première bague, celle d'Arcis de Brienne
qui contient le premier morceau de la formule,
une fois réunis, les 5 morceaux indiqueront la voie royale
= le chemin de l'immortalité
>> p. 13 le tueur à la hache qui fait pénitence
>> p. 15 le premier des saints signes

entretemps, le tueur à la hache , apprend le nom
des détenteurs des quatre autres bagues
de par la confession de la femme de Brienne, il en établit une liste rouge
et prend aussi connaissance des travaux entrepris
par le chevalier de Payns dans la forêt d'Orient
chez de Payns, on dresse les plans d'un sanctuaire
inviolable pour le corps du vrai Christ
et les chevaliers veulent garder le secret du Christ
jusqu'à ce que les hommes seront devenus assez sages pour pouvoir l'utiliser
(l'or et la vie éternelle = la félicité et l'immortalité)
n.b. mais la félicité avec l'or est quelque peu
contraire aux enseignements du Christ, non?)
toutefois l'abbé confesseur de la femme de Brienne
- dont le tueur avait voulu se débarrasser -
bien que mortellement blessé réussit avant de mourir
à avertir de Payns que le tueur possède la liste des détenteurs
des 4 autres bagues (la liste rouge)
et que l'anneau servant à ouvrir la sépulture de Jesus,
anneau donné par Jean au fils aîné de Jesus
et transmis de génération en génération
(de Payns serait alors le descendant de Jesus!) doit être mis en sécurité

>> p. 31 notions d'alchimie d'après le philosophe Artéphius,
alchimie = el kimya = la terre noire
analyse du premier symbole: triangle noir et blanc entrelacé
= étoile de David = la vie et la mort = l'alpha et l'omega
"celui qui sait blanchir la terre noire possède le secret du magister,
il peut ressusciter le mort, dixit Artéphius"

3 chevalier se rendent auprès d'Hélène, femme de Brienne pour en savoir plus
mais durant leur absence, le tueur à la hache
s'en prend à Basile le Harnais resté au domaine de Payns
et lui tranche la main droite pour s'emparer de sa bague,
le tueur assassine également la femme et la fille de Payns
mais son fils Maurin échappe au tueur
>> p. 45 l'explosion salvatrice au sable de salpêtre
>> p. 54 l'ouverture du tombeau du Christ, l'ancêtre du chevalier de Payns
avec sur sa poitrine l'évangile écrit de sa main
avec la formule initiatique de son magister

>> la suite de la série mêlée de mysticisme et de thriller-polar,
toujours très intéressant bien que le développement de l'affaire Jesus
devienne quelque peu compliqué et que le tueur à la hache ne chôme pas,
un bon graphisme et une bonne couverture d'album à nouveau dessinée par Juillard
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf