Solomon's Key 1

série: NES
auteur:
éditeur: Nintendo Tecmo
genre: Game RPG/Action
classement: biblioDiego
format: NES 1991 avec boitier et mode d'emploi
état: TBE/N
valeur: 30 €
critère: *
remarques: Solomon's Key est un jeu vidéo de plate-forme/réflexion,
développé et commercialisé par Tecmo en 1986 sur borne d'arcade,
ce jeu a eu une suite dont le titre original est "solomon no kagi 2",
cette fois le principe est d'éteindre des flammes dans une centaine de salle
en manipulant et créant des blocs de glace

le personnage principal, Dana, est envoyé pour retrouver la clef de Solomon
afin de restaurer le monde envahi par des démons qui ont été accidentellement libérés;
il y a 64 niveaux au total avec 15 étant secrets,
les principaux niveaux sont divisés en groupes de 4
avec un groupe pour chaque constellation astrologique
(dans l'ordre, bélier, taureau, gémeaux, cancer, lion, vierge, balance,
scorpion, sagittaire, capricorne, verseau et poisson),
le dernier niveau est appelé la chambre de Solomon,
chaque constellation a une salle de bonus secrète qui ne peut être accessible
que par un phoque de la constellation dans la dernière salle du groupe,
les trois autres niveaux sont la page du temps, la page de l'espace
et la salle de la princesse qui ne se présentent que si le joueur a acquis
les sceaux cachés de Solomon

le but du jeu est de parcourir ces cinquante pièces en trouvant dans chacune d'elles
et dans un temps imparti la clef permettant d'ouvrir la porte menant à la pièce suivante,
Dana peut courir, sauter, créer ou détruire des blocs devant lui
ou créer des boules de feu pour détruire des démons, sur son chemin Dana peut acquérir
des objets permettant d'améliorer son pouvoir, d'avoir des vies supplémentaires,
d'obtenir des bonus ou encore de débloquer des pièces cachées

>> mais c'est un jeu de dextérité où il faut être très rapide,
donc avoir beaucoup de patience, de plus ni le graphisme ni la musique
ne sont exceptionnels mais c'est quand même un jeu intéressant
de par son originalité

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf