tome 3A trahison 1ère partie

série: Age de bronze
dessinateur / scénariste: Shanower Eric
éditeur: Akileos EO 2007
genre: Mythologie
classement: biblio615
date: 2005
format: broché, N&B
état: TBE/N
valeur: 8 €
critère: **
remarques: tome 3, trahison, première partie

pour atteindre Troie, l'armée d'Agamemnon
doit d'abord passer par l'île de Ténédos
les lances volent et les hommes meurent mais quand la poussière retombe,
Achille se rend compte qu'il a fait un pas de plus vers son destin tragique

les problèmes s'accumulent sur l'armée
pour servir ses intérêts,
Agamemnon entretient la tension entre les différents chefs
il met même à contribution l'habilité d'Ulysse
pour accentuer le conflit entre Palamède et Achille

pendant ce temps, les troyens rassemblent leurs forces pour le combat,
les heureux dénouements comme la réconciliation entre Enée et Priam
ou le mariage d'Hector et Andromaque masquent à peine
les craintes grandissantes derrière les murs de Troie

résumé
- l'armée achéenne arrive à Lesbos,
Priam convoque ses alliés dont Enée encore fâché avec lui
- dans une escarmouche, Achille tue Ténès, roi de Ténédos,
fils d'Apollon, dieu du soleil
ce qui va maintenant sceller le destin d'Achille

- à Troie, on attend le retour d'Hector, parti chercher
sa future femme, Andromaque de Thèbes
n.b. de nombreux offrandes et sacrifices dans cet épisode

- Pâris lance une attaque surprise sur les achéens,
malgré cet acte hostile, les achéens veulent préserver la paix,
et décide, une dernière fois, l'envoi d'une ambassade à Troie
qui profite de ces derniers jours de paix

- retour d'Hector avec Andromaque

- malgré l'ambassade, des préparatifs de guerre se déroulent
dans le camp achéen sous la direction d'Ajax

- réception de l'ambassade par Priam et ses fils (au nombre de 47!),
le façe à façe de Ménélas avec Hélène et Pâris

>> un assez bon épisode qui est surtout caractérisé
par l'ambassade avec les arguments soulevés
par chaque parti pour sa défense

information
Palamède est l'un des princes grecs qui prirent part à la guerre de Troie,
descendant des rois Bélos et Danaos

Eschyle, Sophocle et Euripide ont tous écrit des pièces mentionnant Palamède.
fils de Nauplios, roi de l'île d'Eubée, et de Clymène, fille de Catrée,
Palamède fut en butte à la haine redoutable d'Ulysse, pour plusieurs motifs:
- parce qu'il avait découvert et dénoncé la folie
que celui-ci avait simulée pour éviter les combats
- parce qu'il avait accusé Ulysse de perfidie
pour n'avoir pas trouvé en Thrace les vivres nécessaires à l'armée
et pour oser désapprouver publiquement
cette guerre longue et ruineuse faite par la Grèce aux troyens

Ulysse, pour s'en venger, accusa à son tour Palamède de trahison:
d’après Hygin, Ulysse, pour donner du crédit à son accusation,
fit enfouir une somme considérable dans la tente de Palamède,
prétendit qu'il l'avait reçue de Priam,
et pour preuve montra une lettre contrefaite de ce roi

Palamède fut condamné à mort par le Conseil et injustement lapidé
mais d’après Pausanias, Ulysse et Diomède le noyèrent un jour
où ils le rencontrèrent occupé à pêcher.
Palamède est l’inventeur mythique du jeu d’échecs, de l’arithmétique,
des jeux de dés et des signaux de feu servant à transmettre un message;
et Théophraste dit Palamède inventeur des lettres et des chiffres.
Socrate se réjouit de le retrouver dans le monde des défunts
d’après Théophraste, le tombeau de Palamède se trouvait sur les flancs de ce mont,
confirmé par le biographe romain de langue grecque Philostrate d'Athènes
Philostrate dit également dans le même ouvrage
que Palamède a inventé onze lettres de l’alphabet
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf