tome 1 Magdalena

série: Magdalena (the)
dessinateur / scénariste: Benitez+Chen
éditeur: Editions USA EO 2002
genre: Horreur
classement: biblio707
date: 2002
format: cartonné
état: TBE
valeur: 8 €
critère: *
remarques: les aventures de la super héroïne Magdalena,
descendante de Marie la Magdaléenne de par son mariage avec le Christ,
elle est dotée de grands pouvoirs et se conduit
comme une guerrière, gardienne de la croix du Christ
et défenderesse de l'église papale,

elle est jeune, sexy, et se frotte avec les créatures de l'Enfer,
c'est une Magdalena, une bonne soeur guerrière,
arrière-arrière-arrière-arrière-etc petite-fille de Marie-Madeleine
>> p. 11 portrait de Magdalena
>> p. 15 l'histoire de Marie-Madeleine
et de ses descendants à travers les siècles

Magdalena se livre ici à la chasse aux vampires
>> p. 25 la femme-vampire en uniforme de colonel SS

la poursuite des vampires conduira Magdalena à travers les continents,
d'abord à Paris, puis la lutte finale se déroulera
à Rome contre le maître des vampires
>> p. 66/67 le duel final
à nouveau un bref aperçu de la descendance de Marie-Madeleine
>> 72-74 Jesus était l'héritier de la lignée de David
et donc le vrai roi d'Israël, beaucoup pensaient qu'il était aussi le messie
qui chasserait les romains et ramènerait la paix et la prospérité en Judée,
très jeune, il fut fiançé à Marie, de la maison royale de Benjamin,
descendante de Saül, premier roi des juifs
mais il ne devait pas devenir roi, Jesus fut tué et Marie enterra le corps
et raconta à tous une histoire d'anges et de résurrection,
Marie s'enfuit en Egypte et donna naissance à une fille unique:
Sarah dont une descendante fut the Magdalena

>> des illustrations brillantes et bien dessinées
mais le scénario n'est pas à la hauteur du graphisme
malgré quelques passages intéressants

information
Marie de Magdala, Marie Madeleine ou Madeleine,
appelée Marie la Magdaléenne dans les Évangiles,
est une disciple de Jésus qui le suit jusqu'à ses derniers jours,
assiste à sa résurrection et qui a donné naissance
à une importante figure du christianisme
elle est citée au moins douze fois dans les quatre évangiles canoniques,
plus que la plupart des apôtres

l'évangile selon Jean écrit au plus tôt vers 90-95
en fait la première personne à avoir vu Jésus après sa résurrection,
elle est chargée d'avertir les apôtres
originaire de la ville de Magdalan, sur la rive occidentale du lac de Tibériade,
Marie de Magdala est la femme la plus présente du Nouveau Testament,
l'évangile de Luc la présente comme la femme
que Jésus a délivrée de sept démons; elle devint une de ses disciples,
peut-être la disciple femme la plus importante du Christ après sa propre mère,
et le suivit jusqu'à sa mort

vers 591, le pape Grégoire le Grand (Homiliae in Evangelium 25)
l'assimile à la pécheresse citée dans l’Évangile de Luc (VII, 36-50)
et l'identifie également avec Marie de Béthanie, sœur de Lazare et de Marthe.
au XIIIe siècle, Jacques de Voragine compile dans La Légende dorée,
les récits et légendes concernant 150 saints,
issus de la littérature religieuse du Moyen Âge.
concernant Marie Madeleine, il reprend une tradition provençale
qui raconte qu'après avoir accosté aux Saintes-Maries-de-la-Mer
et avoir évangélisé la région, Marie de Magdala aurait vécu
toute la fin de sa vie en prière dans la grotte
aujourd'hui sanctuaire de Sainte-Baume (Massif de la Sainte-Baume),
son tombeau à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (France), gardé par les Dominicains,
est considéré comme le troisième tombeau de la chrétienté.

couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf