volume 1 1941-1942

série: Spirit (the)
dessinateur / scénariste: Eisner Will
éditeur: Futuropolis EO 1981
genre: ScienceFiction
classement: biblio704
date: 1981
format: cartonné, avec jaquette
état: TBE
valeur: 40 €
critère: *
remarques: volume 1 1941-1942,
bandes quotidiennes du 23.10.1941 au 31.10.1942,
Spirit ou l'ange des jours de pluie,
le Spirit naquit et mourut le 2 juin 1940

1/préface
le Spirit, né de la mort de Denny Colt, tué par le criminel Cobra,
par la suite, le ressuscité apparut une semaine plus tard
avec un loup de velours et avec comme compagnons:
Ebony White, le chauffeur de taxi noir
et la blonde Ellen, fille du commissaire Dolanus,
les lecteurs firent aussi connaissance avec le repaire
et le laboratoire du Spirit,

les aventures suivantes révélèrent un amateur de gadgets à la James Bond,
bardé de trucs dans le genre pilules de fumée et conduisant
une sorte d'engin décapotable à ailes appelé autoplane,
c'était une idée stupide, totalement en décalage avec le milieu naturel du Spirit
dans ces premières histoires, le ton était des plus solennels
et le héros prenait sa lutte contre le crime avec un grand sérieux,
se mesurant à des adversaires comme le dr Cobra,
Palyachi le tueur clown, mr. Midnight, Orang l'homme singe,
Mastermind et Black Bow
pendant douze ans, le Spirit fit son apparition hebdomadaire
dans le supplément couleur format bande dessinée encarté
dans environ vingt quotidiens nationaux, on trouvait aussi
Lady Duck et Mr. Mystic dans ces 16 pages

et le Spirit avait plusieurs concurrents dans la presse bd, dont surtout:
Dick Tracy, l'inspecteur Wade, Radio Patrol, Agent secret X-9,
Charlie Chan, Kerry Drake, Bruce Gentry et Fearless Fosdick d'Al Capp

Will Eisner, 1917-2005, commença sa première bande en 1936
dans "Vow, what a magazine" avec capitaine Scott Dalton,
ainsi qu'avec une histoire d'agent secret intitulé "Harry Harry",
et dans le Centaur avec "muss'em up Donovan", une histoire policière,
sorte de "faucon maltais", très inspirée par les romans noirs à deux sous,
puis en 1937 il participa pour Editors Press Service
dans la série "Sheena" by Mort Meskin et "hawks of the seas" par lui-même,
création la même année des studios Eisner/Iger (avec Jerry Iger),
enfin en 1938 les aventures de Rex Dexter, histoire policière,
publiée dans Amazing Mystery Funnies

début du Spirit en juin 1940 mais auparavant
le Spirit des débuts était un diamant mal taillé,
Eisner manquait encore d'expérience pour mener l'entreprise à bien,
il oubliait parfois de dessiner le masque du Spirit (son loup de velours),
les décors étaient baclés, les corps disproportionnés
et les perspectives maladroites
1951 (guerre de Corée), Eisner se met au service de l'armée avec Joe Dope

en juin 1940 apparait le personnage définitif du Spirit
accompagné d'un flot de personnages avec des noms sortis tout droit d'un cauchemar,
mais surtout il y avait les dames, des femmes les plus sexy
qui soient jamais apparues dans une bande dessinée,
aucun autre auteur, même s'il a peint des femmes plus voluptueuses,
n'a mis en scène de si fortes natures,
elles étaient félines, avec des porte-cigarettes piqués entre des lèvres sensuelles,
elles avaient des sourcils exotiques et des yeux si grands et si profonds
qu'on aurait pu y nager, elles avaient des visages provoquants
et leurs mains s'agitaient dans l'air avant de se poser
sur une taille de guêpe ou des hanches voluptueuses;
ressemblant à des actrices célèbres tel Lauren Bacall ou Marlène Dietrich
et dotées de noms particuliers tels Silk Satin, Powder Canon, Wild Rice,
Plaster of Montmartre, la plus redoutable fut P'Gell,
flirtant avec la torture et la mort, c'est cachée derrière un voile de duplicité
qu'elle promettait le paradis, une chatte de luxe

mais le véritable génie d'Eisner résidait dans le mariage
de l'illustration et du scénario: la magnifique narration matérielle
d'histoires incisives et nerveuses, sa virtuosité graphique demeure inégalée
et surtout Eisner utilisait le logo-titre avec une maîtrise époustouflante,
les lettres étaient formées par les toits des maisons d'un bazar,
par les éclaboussures de l'eau d'une tornade, par des enseignes lumineuses,
par les colonnes d'une maison en ruines,
des objets en trois dimensions s'échappaient de supports en deux dimensions

d'une façon tout-à-fait surréaliste, le Spirit habitait dans sa propre tombe
du cimetière de Wildwood, son cadre familier était fait de mausolées
et de tombeaux, de feuilles mortes soulevées par un vent mauvais,
au lieu de s'éloigner dans le crépuscule,
le Spirit disparaissait dans l'aube naissante du cimetière


2/ l'ange des jours de pluie
série de 7 planches, la maison hantée du dr Clach
et Starledger, la mort de Jason Brodway

3/ bandes quotidiennes
du 23 octobre 1941 au 31 octobre 1942

le Spirit à la rescousse du commissaire Dolan
en arrêtant Squire Sampson qui lègue avant sa mort
une somme de 3 millions de dollars à qui révélera
la véritable identité du Spirit,
le célèbre malfaiteur Sphinx avec sa complice,
la chanteuse Dolly Devere préparent un piège au Spirit

après coup, le Spirit aura encore affaire à l'agent féminin Destinée Blake
>> p. 2/4 l'histoire de Destinée Blake
et par la suite, le Spirit sera mêlé à plusieurs femmes fatales
dans des affaires d'espionnage et de crime
>> p. 4/30 la lutte du Spirit contre Max, le requin préféré
du négrier Tache
et finalement le Spirit doit encore se porter au secours
d'Ebony White menacé de mort par le gangster Fannie Ogre

>>> des aventures qui n'ont encore rien de très spirituelles,
ni pour le texte ni pour le graphisme,
il manque surtout dans les album Futuropolis
les fameux logo-titres du Spirit (voir annexes)

annexes
- couverture du volume 1 Futuropolis
- une des super ladies dans le Spirit
- deux logo-titres des aventures du Spirit
- 4ème plat du tome 1 1941-1942 Futuropolis

Information
Denny Colt, dit le Spirit est un justicier masqué créé par Will Eisner
dans les pages du dimanche d'un quotidien américain
Register and Tribune Syndicate le 2 juin 1940,
ce qui donnera son nom à une série dont la narration et les graphismes
ont inspiré nombre d'auteurs, et qui est considérée
comme un classique de la bande dessinée.

le Spirit raconte les aventures d'un justicier masqué qui combat le crime
avec la bénédiction de son vieil ami le commissaire de police de la ville,
le Spirit est dans le civil un détective inconnu du nom de Denny Colt,
les différents récits s'ancrent dans une grande variété de genre,
du policier au film noir, de l'horreur à la comédie en passant par les histoires d'amour.

la série était publiée dans un livret de bande dessinée de seize pages,
au format tabloïd, distribué avec une vingtaine de journaux dominicaux,
portant sa diffusion à près de cinq millions d'exemplaires,
the Spirit sector (le coin du Spirit), comme on l'appelait familièrement,
dirigé par Eisner lui-même, exista du 2 juin 1940 jusqu'en 1952,
en plus du Spirit, on y trouvait des strips (comme Mr. Mystic ou Lady Luck)
réalisés par Eisner pour la plupart, mais qu'il laissait signer
du nom de ses assistants Jules Feiffer, Jack Cole ou Wally Wood.

the Spirit fut l'objet de nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision
couvertures:
Copyright 2008 - 2023 G. Rudolf